Gotham Anarchy

Bienvenue chez les fous...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 608
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 05/09/2011
Localisation : Quelque part dans Gotham City...
Emploi/loisirs : Criminelle et psychopathe
Humeur : Angélique à l'extérieur et Diabolique à l'intérieur

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥ ♥ ♥ Le Joker ♥ ♥ ♥
Citation : Criminelle, un jour. Criminelle, toujours!!
Groupes: Criminel
avatar
Harley Quinn
MessageSujet: ♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥   Ven 20 Sep - 12:54

Voilà plus de 7 mois, que le Joker avait demandé en mariage à Harley et qu’elle avait accepté. Plus de 7 mois, qu’Harley était enceinte. Le Couple-Clowns en fût très heureux… Surtout le Joker, il était heureux d’avoir un héritier pour suivre ses traces.
Nous sommes en Septembre. La température commença à s’abaisser et les feuilles commencèrent à tomber. Le matin se leva sur la ville de Gotham et sur le repaire du Joker, les rayons du soleil pénétrèrent dans la chambre à coucher du Joker et d’Harley. La jeune femme était allongé, endormi dans les bras de son mari avec le sourire jusqu’à où elle ouvrait ses yeux en s’étirant en douceur. En sentant quelque chose légèrement appuyer sur son ventre, elle ouvrait complètement ses yeux et voyait la tête du Joker endormi posait sur son ventre arrondie de sept mois alors qu’elle était en chemise de nuit rouge et noir. Harley leva sa main et caressa en douceur les cheveux verts avec le sourire l’air adoucit. Elle le trouvait mignon quand il était endormi et elle se disait qu’elle avait de la chance d’avoir un fiancé comme lui. Harley l’aimait tel qu’il est et ça ne changera jamais, elle l’aimera toujours même dans la mort et au-delà. Elle laissera personne lui enlever, ni l’insulté et ni lui faire du mal sans en payer le prix du sang. L’Arlequine continua ses caresses en douceur avec le sourire jusqu’à où elle s’arrêta car il commença à se réveiller.

-Hello, Papa J. dit-elle en rigolant un peu. Tu as bien dormi ?

Le Joker lui répondit et lui tourna la même question.

-Oui, j’ai bien dormi. Dit-elle souriante. Et lui aussi, je crois. *en baisant son regard vers son ventre arrondi*

L’Arlequine leva son regard vers son bien-aimé et caressa la joue meurtrie du Joker avant de l’embrasser avec passion jusqu’à où elle le rompit, car elle sentait des coups venant de son ventre. Elle rigola un peu en baissant son regard vers son ventre et leva ses yeux bleutés vers son fiancé avec le sourire en prenant une de ses mains.

-Il me donne des coups. Dit-elle en posant sa main sur son ventre. Tu les sens ?

Le Joker lui répondit et Harley lui sourit adoucit en caressant à nouveau sa joue meurtrie. Depuis des mois, l’Arlequine se demanda si c’est une fille ou un garçon qu’ils allaient avoir. Elle aimerait beaucoup que ça soit une fille. Elle se disait que si c’est une fille, elle mettrait fin à la malédiction des Napier. Mais le Joker, il aimerait avoir aussi une fille ?

-Mon Ange Noir ? Tu aimerais que ça soit une fille ou un garçon ? dit-elle avec le sourire adoucit.

Le Joker lui répondit et lui demanda la même chose. Harley baissa son regard vers son ventre arrondit et le caressa avec le sourire adoucit avant de relever son regard vers son fiancé.

-J’aimerais que ça soit une fille, je me suis dit que je pourrais mettre fin à la malédiction des Napier… Ta malédiction dont elle pourra te libérer. Dit-elle toujours avec le sourire adoucit.

Harley lui caressa sa joue meurtrie et l’embrassa avec passion, c’est fou comme elle l’aimait. Elle aimait tout chez lui… Son regard… Son sourire… Son rire. Et dire que dans quelques semaines, ils allaient s’unir pour l’éternité devant l’autel de l’église.

- Je crois qu’il a faim et moi aussi d’ailleurs. Je vais préparer le petit déjeuner… Dit-elle toujours souriante en se redressant.

Au moment, où elle se leva du lit, le Prince du Crime l’empêcha en disant qu’il allait s’en occuper mais Harley n’aimait pas beaucoup qu’il fasse tout pour elle pendant sa grossesse. Elle lui faisait les yeux doux avec un regard de chien battu pour le faire craquer en disant :

-S’il te plaît, mon Ange Noir…

Malheureusement, le Joker n’avait pas cédé en insistant et elle lui faisait une moue faussement boudeuse en rigolant avant que son mari se leva et sortait de la chambre. 30 minutes plus tard, le Joker revenait dans la chambre avec un plateau d’où il avait disposé des viennoiseries, un bol contenant des morceaux de fruits, deux verres de jus d’orange, un mug de café pour le Joker et un mug de chocolat chaud pour Harley. Depuis qu’elle était enceinte, elle devait mettre de côté le crime, la vodka et les cigarettes pendant toute sa grossesse. Ça rendait triste à Harley… Mais bon… C’est pour la santé de leur enfant et elle devait s’en contenter ! À la place du Crime, elle s’occupa les compte et les livraisons d’alcool du Joker’s Bar avec l’aide de Marcus si son fiancé était occupé pour une affaire importante. Pour ce qui était la vodka et les cigarettes, le Joker lui disait qu’il allait faire une croix dessus aussi pendant les mois de grossesse pour l’aider à résister à la tentation. Enfin bref… L’Agent du Chaos s’avança vers le lit et déposa le plateau à côté d’Harley avant de monter et de donner la tasse de chocolat à Harley. Elle lui remercia du regard et buvait sa tasse, elle prenait un croissant avant de le manger par bout.

-J’espère que tu n’as rien de prévu aujourd’hui, je te rappels qu’on doit aller voir Crane pour faire une écographie. dit-elle en continuant de manger.

Le Joker lui répondit et l’Arlequine lui sourit en lui donnant un baiser avant de manger quelques morceaux de fruits. Depuis qu’Harley était enceinte, elle voulait avoir un médecin pour la surveiller pendant toute sa grossesse afin que le Joker se sentait rassurer. Jonathan Crane s’y connaissait un peu en médecine et il avait accepté d’être son médecin Le Couple-Clown ne pouvait pas faire confiance aux médecins de Gotham, ils pourraient révéler l’existence de l’enfant et de mettre en danger Harley ou l’enfant. Alors, ils décidèrent que ça soit Jonathan Crane alias l’Épouvantail qui sera le médecin traitant et l’Arlequine pouvait lui faire confiance car c’est son frère de cœur.

Une fois le petit déjeuner fini, Harley se leva en se dirigeant vers la salle de bain pour s’habiller. Elle mettait une longue robe rouge avec des ballerines noires, ses cheveux étaient lâchés et elle ne se maquillait pas puisque son maquillage est collé à vie sur son visage. Elle sortait de la salle de bain en retournant vers la chambre d’accoucher et voyait son mari, qui était entrain de prendre des vêtements propres dans la garde-robe, elle lui souriait et prenait le plateau avant de sortir de nouveau et de descendre. Une fois descendu, un des hommes-clown l’aperçoit et se dirigea vers elle pour prendre le plateau.

-Bonjour, Miss Quinn, laissez-le moi je vais m’en occuper. Dit-il avec un p’tit sourire.

Harley le remercia du regard avec le sourire en lui donnant le plateau et l’homme-clown se dirigea vers la cuisine avec le plateau pour débarrasser. L’Arlequine rigola un peu, car elle savait que c’était le Joker qui avait dit aux hommes-clowns d’aider Harley pendant sa grossesse… Sous la menace sans doute…

Après avoir débarrassé le plateau, elle se dirigea vers le hall d’entrée et elle prenait son long manteau noir avant de le mettre. Elle prenait le veston violet et les gants du Joker, elle l’attendait jusqu’à ce qu’il arriva. Harley lui donna les gants et le veston avec le sourire adoucit. Une fois qu’ils étaient prêts, ils sortaient du repaire en se dirigeant vers leur voiture et d’y montaient avant de rouler vers le repaire de l’Épouvantail.

30 minutes plus tard, dans le repaire de l’Épouvantail, Harley portait une chemise que porte les patients  d’un hôpital et elle était allongé sur la table d’ausculte avec le Joker à ses côtés et Crane était à côté en train de manipuler l’appareil d’écographie. Il alluma l’appareil d’écographie, qui se trouva à côté de lui, et prenait le manche avant de l’appliquer sur le ventre d’Harley. Elle frissonna de froid à cause du bout de métal et tourna son regard vers le petit écran en tenant la main de son bien-aimé.
-Là, vous voyez…. Dit Crane en montrant une forme sur l’écran. C’est sa tête et là ses mains, l’enfant est normal et en bonne santé…

Harley souriait adoucit en voyant leur enfant sur l’écran et se tourna vers le Prince du Crime, qui lui donna un baiser sur son front jusqu’à où l’Épouvantail lui demanda au Couple-Clown :
-Vous voulez savoir le sexe de l’héritier ? dit-il amusé.

L’Arlequine se tourna vers le Joker et lui souriait adoucit avant de dire à son frère de cœur :

-Oui, s’il te plaît.

Alors Crane bougea un peu plus l’appareil sur le ventre arrondie d’Harley en regardant l’écran jusqu’à où il s’arrêta.

-D’après ce que je vois c’est une héritière. Dit-il avec un sourire amusé.

Une fille ?! Harley en était heureuse, car justement c’est une fille qu’elle aimerait avoir pour défaire la malédiction que peser sur les épaules du Joker. Elle se tourna vers l’Agent du Chaos avec un grand sourire.

-Tu as entendu, on va avoir une fille ! une fille ! Tu t’en rends compte ! Dit-elle enjoué.

Harley caressa sa joue meurtrie avec un sourire adoucit et l’embrassa avec passion. Après quelque longue seconde, ils rompirent le baiser et elle posa sa tête contre son front en caressant toujours sa joue jusqu’à où Crane remarqua quelque chose d’autre sur l’écran.

-Attendez… Vous n’allez pas avoir une mais deux héritières. dit-il surpris.

__________________


Avant je te protège, maintenant je protège toi et nos Princesses du Crime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: ♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥   Lun 7 Oct - 0:33

Depuis que Le Joker avait appris qu’il alla être papa, il avait fait promettre à Harley de rester au Repaire se reposé le plus possible. Il ne voulait pas que Harley fait trop d’effort, elle devait se reposée au maximum et garder ses forces pour la naissance de leur enfant. D’apprendre qu’il alla être papa avait été un grand choque pour Le Prince Du Crime. Surtout avec son passé… Il avait tellement peur qu’il arrive la même chose à Harley. Il avait peur de la perdre, elle et l’enfant comme il avait autre fois perdue sa femme et sa fille. Mais malgré sa crainte, Joker avait décidé de garder son sang-froid. Il était après tout vraiment heureux de pouvoir avoir quelqu’un, qui une fois qui auras l’âge, pourras suivre ses traces dans le crime. Malgré le fait qu’il soit papa, cela n’empêchait pas Le Joker de rester l’un des criminels les plus recherché de tout Gotham City. Pendant que Harley garda ses forces, Joker lui continuait de faire trembler les habitants de Gotham.


BREF…


Ce matin-là, Le Joker ne c’était pas réveiller aux aurores comme il en avait souvent l’habitude. Non, ce matin-là, il dormait très bien. Il avait eu une très longue et dure nuit. Après avoir été poursuivie par les flics, il était rentré aux petites heures du matin à son repaire. Il c’était écrouler dans son lit au côté de Harley et était plongé dans un long sommeil. Ses quelques heures de sommeil lui avait fait un bien fou, surtout qu’il avait toujours du mal à dormir… Foutue insomniaque qui hélas le suivait. Mais depuis que Harley passait ses nuits à ses côtés, Le Joker devait avouer qu’il souffrait moins souvent de ses cauchemars… Elle était son ange de la nuit, grâce à elle il réussissait la plus part du temps à très bien dormir.


Ce matin-là, Le Joker fut doucement réveiller en sentant une main douce lui caresser ses cheveux verts. Il eu petit grognement et resserra délicatement son bras au tour de la taille de Harley. La tête accoté sur le ventre de celle-ci, l’Agent Du Chaos ouvrit un œil, puis l’autre, et eu un fin sourire.


-Hum… Salut ma toute belle. Dit-il d’une voix un peu endormit mais adoucit envers sa fiancée.


Le Prince Du Crime retira doucement son bras de au tour la taille de Harley, il tassa sa tête sur le côté pour s’accoté sur son oreiller et s’étira comme un chat en étouffant un bâillement.


-Hello, Papa J. dit-elle en rigolant un peu. Tu as bien dormi ?


Le Joker sourit un peu plus au surnom de «Papa J» et s’approcha de Harley en lui donnant un petit bisou au coin de ses lèvres.


-Moui… J’ai très bien dormis, cela m’as fait du bien après la nuit que j’ai passé. Et toi, «jolie maman», tu as bien dormis? Dit-il amuser.


-Oui, j’ai bien dormi. Dit-elle souriante. Et lui aussi, je crois. *en baisant son regard vers son ventre arrondi*


Le Joker abaissa un moment son regard vers le ventre arrondit de l’Arlequine et eu un sourire adoucit. L’Agent Du Chaos releva le regard vers celle-ci quand elle posa l’une de ses mains sur l’une de ses joues en caressant sa cicatrice. Joker se laissa faire docilement, c’est dingue comme il aimait sentir son contact à elle. Il détestait que qui que ce soit d’autre lui porte une marque d’affection, mais avec Harley c’était différent.


Harley s’approcha de lui et l’embrassa avec passion, Le Joker répondit à ce baiser avec fougue tout en mettant l’une de ses mains sur la nuque de sa futur-femme. Mais après quelques secondes, Harley rompue le baiser.


Elle rigola un peu en baissant son regard vers son ventre et leva ses yeux bleutés vers son fiancé avec le sourire en prenant une de ses mains.


-Il me donne des coups. Dit-elle en posant sa main sur son ventre. Tu les sens ?


Le Joker parue pas très à l’aise au premier contact sur le ventre arrondit de sa fiancée. Il semblait un peu stresser, mais il se détendit peu à peu. La main doucement posée sur le ventre de Harley, Le Prince Du Crime eu un fin sourire en sentant en effet que le bébé donnait des coups.


-Ah ouais, je le sens. Dit-il joyeusement.


Il se pencha un peu vers le ventre de Harley et s’adressa à l’enfant d’une voix adoucit et amusée :


-Eh bah alors, tu cherches a attiré l’attention, hum? *il rigola un peu* Papa te montreras comment attiré l’attention de Batman et des flics quand tu seras plus grand. Ou alors… Plus grande.


Le Joker sourit amusé et adoucit à la fois puis releva son regard vers les yeux bleus de Harley. Il remarqua que celle-ci semblait songeuse. Il lui jeta un regard interrogateur alors qu’elle lui dit :


-Mon Ange Noir ? Tu aimerais que ça soit une fille ou un garçon ? dit-elle avec le sourire adoucit.


L’Agent Du Chaos fut un moment songeur à la question de sa futur-femme. Avoir un p’tit garçon, cela aurait fait son bonheur car le petit alla sans doute être son portait cracher… Mais si cela alla être une fille, il alla aussi en être très heureux car elle alla sans doute être le portrait craché de Harley… D’une façon ou d’une autre, Joker alla en être très heureux. Il finit donc par répondre :


-Je ne sais pas trop. Que ça soit un garçon ou une fille, je vais en être très heureux. Il ou elle aura une mère très aimante et un père protecteur. Et toi, tu préférerais quoi? Dit-il en lui retournant la question.


Harley baissa son regard vers son ventre arrondit et le caressa avec le sourire adoucit avant de relever son regard vers son fiancé.


-J’aimerais que ça soit une fille, je me suis dit que je pourrais mettre fin à la malédiction des Napier… Ta malédiction dont elle pourra te libérer. Dit-elle toujours avec le sourire adoucit.


Le regard du Joker parue légèrement troublée quelques secondes. En effet, si cela alla être une fille, ça alla lui rappeler douloureusement sa situation avec Jeannie… Son épouse décédée, qui avait part la même occasion causé la mort de sa fille. Jack, ou plutôt Le Joker en souffrait toujours intérieurement. Il s’en voulait tellement de ne pas les avoir sauvées. Depuis qu’il était avec Harley, il en souffrait un peu moins. Harley lui rappelait un peu Jeannie, sur certain côté, mais sur d’autres côtés elles étaient aussi très différente. Mais Harley avait su lui redonner le sourire, lui faire oublier Jeannie. Mais… Les souvenirs restaient et le hantait. Si leur enfant était une fille, Joker seras-t-il bien le prendre? Ou alors cela lui rappelleras un peu trop son passé douloureux?


Non! Joker espérait de tout cœur que cette fois tout se passe bien, pour sa futur-femme et son futur-enfant. Après tout, Harley avait peut-être raison… Peut-être que avec une fille, Le Joker apprendras à mieux oublier Jeannie et sa fille décédée à la naissance. Joker sortie de ses pensées et souris à Harley.


-Oui, tu as peut-être raison. Dit-il en posant une main douce sur le ventre de celle-ci.


Harley lui caressa de nouveau sa joue et ils s’embrassèrent avec passion et fougue.


- Je crois qu’il a faim et moi aussi d’ailleurs. Je vais préparer le petit déjeuner… Dit-elle toujours souriante en se redressant.


Au moment ou elle alla se lever, Le Joker fut plus rapide, il se releva d’un bon et sourit malicieusement en disant :


-Ta-ta-ta-ta! Laisse, je m’en occupe.


Elle lui faisait les yeux doux avec un regard de chien battu pour le faire craquer en disant :


-S’il te plaît, mon Ange Noir…


Le Joker haussa un sourcil avec un air moqueur :


-Tu sais très bien que sa marche pas avec moi. Héhé, et puis ça me fait plaisir. Aller, reste au lit, ma Chérie.


Le Prince Du Crime lui donna un dernier bisou et quitta la chambre en ricanant tout bas, avant de craquer pour les jolis yeux de sa futur-femme qui faisait une mine faussement boudeuse. Il aimait lui rendre service, surtout durant sa grossesse, il ne voulait pas qu’elle fait trop d’effort. C’était à son tour de prendre soin d’elle.


30 minutes plus tard, le Joker revenait dans la chambre avec un plateau d’où il avait disposé des viennoiseries, un bol contenant des morceaux de fruits, deux verres de jus d’orange, un mug de café pour le Joker et un mug de chocolat chaud pour Harley.


L’Agent du Chaos s’avança vers le lit et déposa le plateau à côté d’Harley avant de monter et de donner la tasse de chocolat à Harley. Elle lui remercia du regard et buvait sa tasse, elle prenait un croissant avant de le manger par bout.


-J’espère que tu n’as rien de prévu aujourd’hui, je te rappels qu’on doit aller voir Crane pour faire une écographie. dit-elle en continuant de manger.


Le Joker prit une gorgée de son café et une bouchée dans un croissant au chocolat. Il avala sa bouchée et fit un clin d’œil à Harley avec un sourire :


-T’en fait pas, je n’ai pas oublié. J’ai dit à Marcus de s’occuper de ma petite livraison de ce soir au Quai Docks, il y ira avec Teddy et Julia. Ils sont tout de même une bonne équipe à eux trois, ils seront faire sans moi.


Harley lui sourit et lui donna un bisou avant de mangé quelques morceaux de fruits. Le Joker fit un petit grognement amical au bisou de Harley et se prit aussi quelques fruits. C’est ce qu’il aimait depuis qu’il était évadé d’Arkham : La nourriture était de beaucoup meilleur!


Après d’avoir mangé, Le Joker laissa Harley aller prendre sa douche. Pour sa part, il nourrit les hyènes qui étaient sur le terrain pour surveiller qu’il y a pas de trop curieux, il fit un rapide aller-retour pour s’assurer lui-même que personnes était sur son terrain, puis il retourna dans la chambre à coucher pour se choisir des vêtements propres. Il avait presque fini de s’habiller quand il entendit Harley faire son entrée. Devant le miroir en traine d’arrangée son nœud cravate, il ne la remarqua pas tout de suite qui prise le plateau du reste du déjeunée. Quand Le Joker se retourna et vue que le plateau n’était plus là, il sourit amusé. Harley était têtue, tout comme lui d’ailleurs. Mais il savait très bien que l’un de ses hommes-clowns alla sans doute débarrasser Harley du plateau. Le Joker les avaient après tout menacer de rendre le plus possible services à Harley pour pas qu’elle fait trop d’efforts. Les hommes-clowns avaient bronché sans répliqué, valait mieux pas contredire le Patron si ont tenait à la vie, tout le monde le savait.


Une fois vêtue, Le Joker sortit à son tour de la chambre à coucher et se dirigeas vers le Hall d’entrée. Harley y était déjà. Le Joker lui adressa un sourire alors que celle-ci l’aida à enfiler son veston violet et lui tendit ses gants. Le Prince Du Crime la remercia du regard, puis une fois qu’ils étaient prêts, ils sortaient du repaire en se dirigeant vers leur voiture et d’y montaient avant de rouler vers le repaire de l’Épouvantail.


30 minutes plus tard, dans le repaire de l’Épouvantail, Harley portait une chemise que porte les patients  d’un hôpital et elle était allongé sur la table d’ausculte avec le Joker à ses côtés et Crane était à côté en train de manipuler l’appareil d’écographie. Il alluma l’appareil d’écographie, qui se trouva à côté de lui, et prenait le manche avant de l’appliquer sur le ventre d’Harley. Elle frissonna de froid à cause du bout de métal et tourna son regard vers le petit écran en tenant la main de son bien-aimé.


Le Joker restait au côté de Harley en lui tenant la main. Il observa lui aussi le petit écran tout en passent sa langue sur ses lèvres.


-Là, vous voyez…. Dit Crane en montrant une forme sur l’écran. C’est sa tête et là ses mains, l’enfant est normal et en bonne santé…


L’Agent Du Chaos sourit en regardant leur enfant sur le petit écran, puis il tourna ses yeux vers Harley.


-C’est une très bonne nouvelle ça. Dit-il adoucit envers elle en lui donnant un petit bisou sur son front.


-Vous voulez savoir le sexe de l’héritier ?


L’Arlequine se tourna vers le Joker et lui souriait adoucit, Joker lui rendit son sourire et fit un petit signe de la tête pour approuvé, Harley sourit avant de dire à son frère de cœur :


-Oui, s’il te plaît.


Alors Crane bougea un peu plus l’appareil sur le ventre arrondie d’Harley en regardant l’écran jusqu’à où il s’arrêta.


-D’après ce que je vois c’est une héritière. Dit-il avec un sourire amusé.


Une… Une fille?! Le Joker sentie son cœur faire un bon. Ils avaient une fille?! C’était génial, non? Le sourire du Joker parue se crisper un peu, il était nerveux mais heureux à la fois.


Harley se tourna vers l’Agent du Chaos avec un grand sourire.


-Tu as entendu, on va avoir une fille ! une fille ! Tu t’en rends compte ! Dit-elle enjoué.


Le Joker rendis son sourire à Harley, il se détendis en voyant Harley si heureuse.


-Oui, c’est génial. Tu peux être sûr que cette petite va manquer de rien avec nous! Dit-il avec un sourire adoucit en regardant vers le petit écran.


Harley caressa sa joue meurtrie avec un sourire adoucit et l’embrassa avec passion. Le Joker répondue à son baiser avec fougue. Après quelque longue seconde, ils rompirent le baiser et elle posa sa tête contre son front en caressant toujours sa joue jusqu’à où Crane remarqua quelque chose d’autre sur l’écran.


-Attendez… Vous n’allez pas avoir une mais deux héritières. dit-il surpris.


Deux…?! Le Joker regarda de nouveau vers l’écran. Il y avait en effet deux petites têtes, deux petits corps, deux petites jumelles! Le Joker étaient un peu sous le choc, ont pouvaient le voir grimacer. Mais contre toute attente, il finit part sourire de nouveau en serrant les mains de Harley et en y déposant un bisou.


-Waw! Des jumelles, c'est cool ! Dit-il enthousiasmer.


Il regarda l’écran puis se tourna vers Harley souriant en rajoutant :


-Comment aimerais-tu les appeler, nos deux p’tites Princesses Du Crimes?



{ HJ : Je ferais mieux dans le prochain. Je ne voulais pas écrire un roman non plus. ^^' }

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 608
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 05/09/2011
Localisation : Quelque part dans Gotham City...
Emploi/loisirs : Criminelle et psychopathe
Humeur : Angélique à l'extérieur et Diabolique à l'intérieur

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥ ♥ ♥ Le Joker ♥ ♥ ♥
Citation : Criminelle, un jour. Criminelle, toujours!!
Groupes: Criminel
avatar
Harley Quinn
MessageSujet: Re: ♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥   Dim 13 Oct - 17:44

Harley caressa sa joue meurtrie avec un sourire adoucit et l’embrassa avec passion. Le Joker répondue à son baiser avec fougue. Après quelque longue seconde, ils rompirent le baiser et elle posa sa tête contre son front en caressant toujours sa joue jusqu’à où Crane remarqua quelque chose d’autre sur l’écran.
-Attendez… Vous n’allez pas avoir une mais deux héritières. dit-il surpris.
Quoi ?! Des jumelles ?! Le Couple-Clown regarda de nouveau vers l’écran. Il y avait en effet deux petites têtes, deux petits corps, deux petites jumelles! Harley était à la fois heureuse et surprit à la fois. Elle se tourna vers le Joker, qui souriait en serrant ses mains et en y déposant un bisou.
-Waw! Des jumelles, c'est cool ! Dit-il enthousiasmer.
-Des jumelles, je n’arrive pas à y croire ! dit-elle souriante.
Ils regardèrent l’écran puis se regardèrent souriant, son fiancé lui demanda :
-Comment aimerais-tu les appeler, nos deux p’tites Princesses Du Crimes?
L’Arlequine leva ses yeux vers le plafond, l’air de réfléchir en plissant légèrement ses yeux jusqu’à où elle avait enfin trouvé un nom chacune mais aussi un surnom pour plus tard quand elles auront l’âge. Elle regarda le Prince du Crime et lui souriait adoucit en disant :
-Deidra et Delia, mais quand elles auront l’âge de faire le crime… Elles porteront le surnom «  Les Jumelles Dee Dee ». T’en pense quoi ?
Le Joker lui disait ce qu’il en pense et elle l’embrassa une nouvelle fois avec passion. Une fois l’examen terminé, Harley remercia Crane et quitta le repaire suivit du Joker. Une fois à l’extérieur et en se dirigeant vers la voiture, Harley avait une question qui lui brûler la tête et qu’elle aimerait demander au Joker depuis longtemps concernant entre elle et le Joker. Arrivé presque à la voiture, Harley s’arrêta et regarda son fiancé, l’air tracassé.
-Joker… Avant de monter dans la voiture, il y a quelque chose que j’aimerais te demander depuis 1 an déjà et que je n’ose pas te le demander… dit-elle avec un p’tit sourire.
L’Arlequine baissa son regard en prenant la main du Joker et les releva en respirant un bon coup avant de lui demander :
-Depuis qu’on s’était connu à Arkham, j’ai entendu parler que tu as l’art de manipulé l’esprit des personnes pour arriver à tes fins. Alors, je me demandais si depuis le début tu essayais de me manipuler comme les autres et de me tuer par la suite ? Si tu ne l’as pas fait, pourquoi ? Peut-être que tu as vu en moi la jeune fille de 8 ans que tu avais connu autrefois ? Ou tu es tombé vraiment amoureux de moi sans mensonge ?
Harley devait lui demander… Elle devait le savoir… Voyant que le Prince du Crime baissa un moment son regard pendant un moment, il prenait les mains d’Harley et les releva vers elle. Il finissait par lui dire et expliquer, mais rien de mal et il lui disait aussi qu’il n’avait pas joué ses sentiments. L’Arlequine l’écouta attentivement sans l’interrompre, ce qu’elle entendait ce n’est pas des mensonges mais de la vérité. Il finissait par lui dire quelque chose qui faisait sourire et pleurait d’motion à Harley. Elle souriait un peu plus en rigolant un peu.
-Tu as raison… Si tu ne m’avais pas vraiment aimé… Tu m’aurais tué depuis le début, tu ne m’aurais pas demandé en mariage et tu n’aurais pas accepté pour nos jumelles, tu m’aurais avorté par force. Dit-elle avec un p’tit sourire.
L’Arlequine caressa sa joue meurtrie avec tendresse et l’embrassa avec passion en se blottissant dans ses bras. Ils rompirent le baiser et elle appuya son front contre le sien en restant blottit dans ses bras.
-Tu sais… Je t’aime vraiment et sans mensonge, car je ne trouve pas que tu es un monstre. Tu es un homme comme les autres mais différent et ton regard me faisait rappeler quelqu’un que j’ai connu quand j’avais 8 ans. Je t’aime aussi non pas pour ta célébrité, pour les richesses, ou pour la notoriété. Je t’aime toi et seulement toi… J’aime ton regard… Ton sourire… Ton humour noir… Et ton rire... Si je ne t’ai pas vraiment aimé, je t’aurai laissé à Arkham pour le restant de tes jours. Sache que je ne laisserai personne te faire du mal ou de t’insulter. Si un jour, tu retournes à Arkham, je ferai tout pour te libérer à nouveau en faisant exploser les murs triste et cruel. Si un jour, tu n’es plus là, je n’hésiterai pas à te rejoindre dans la mort pour être auprès de toi pour l’éternité Dit-elle avec un sourire adoucit.
Ce qu’Harley disait, elle le pensait vraiment et sans mensonge car elle l’aimait vraiment et elle fera tout pour lui.
-Je t’aime, mon Ange Noir, à jamais et pour l’éternité. Je te promets que tout se passera bien durant l’accouchement. Dit-elle toujours le sourire adoucit.
Elle lui caressa sa joue meurtrie et lui donna un baiser léger avec le sourire avant de monter dans la voiture pour rentrer au Repaire.
10 octobre. Il fait nuit et il pleuvait accompagné d’un orage. Au Funny House, les hommes-clowns et le Joker étaient tous agité surtout le Joker car cette nuit… Harley allait accoucher ! Le Prince du Crime avait fait amener l’Épouvantail, qui arriva assez vite pour l’accouchement. Dans la chambre à coucher du Couple-Clown, Harley était allongé sur le lit en sueur et gémissait de douleur à cause des contractions alors que Crane était dans la salle de bain entrain de se laver les mains et le Joker était dans le salon avec les hommes-clowns. Heureusement que Crane lui avait rassuré que tout ira bien en espérant le convaincre. L’Épouvantail avait fini de se laver les mains et se mettait devant sa sœur de cœur en remontant sa chemise de nuit pour commencer l’accouchement.
-Tu es prête, Harley ? Demanda Crane.
L’Arlequine ne répondit pas, elle hocha positivement la tête en respirant et en expirant.
-Bien… À trois, tu pousses de toutes tes forces… Un… Deux… Trois… POUSSE !!!
Harley poussa de toutes ses forces en hurlant de douleur, elle avait trop mal ! Elle s’arrêta pour reprendre son souffle quelque minute.
-Je vois sa tête… Encore un effort et on passe à la deuxième… Maintenant… POUSSE !!!!
Harley recommença à pousser en hurlant une nouvelle fois jusqu’à où elle entendait les pleurs de la première venue avec le sourire. Pendant qu’Harley reprenait son souffle, Crane nettoyait la première née en vitesse mais en douceur avant de l’envelopper dans une couverture propre et la poser dans le landau. L’Épouvantail revenait devant l’Arlequine pour la dernière née et lui disait de recommencer l’opération mais la dernière était moins douloureuse…
1 heures plus tard, les jumelles étaient nées et Harley était complètement épuiser de l’accouchement. Crane posa ses filles à côtés d’elle sur le lit, qui avaient les yeux grand ouvert, elle les contempla avec le sourire adoucit en les embrassant avec tendresse et les jumelles lui souriaient en retour en rigolant un peu. Elles sont tellement mignonne et elles ont le même teint blanc que leur parents ainsi que les yeux bleus de leur mère mais Crane lui avait expliqué que c’est génétique. Elle leva son regard vers son frère de cœur avec le sourire, l’air reconnaissant.
-Merci, Jonathan. Remercia Harley
-Je t’en pris, ça m’a fait plaisir de t’aider une nouvelle fois. Dit-il en souriant
L’Épouvantail remettait sa veste et prenait sa sacoche de médecin avant de se diriger vers la porte d’entrée de la chambre. Avant de sortir, il se tourna vers Harley en disant :
-Toutes mes félicitation, Harley, et avant de partir je préviens ton fiancé. Dit-il avec un clin d’œil amusé.
Crane finissait par sortir en fermant la porte derrière lui en laissant seule Harley avec les jumelles.
5 minutes plus tard, Harley leva son regard vers la porte car quelqu’un allait entrer et elle souriait en voyant le Joker qui entra dans la chambre. Elle regarda son fiancé qui s’approcha d’elle et s’asseyait à côté d’elle. Harley baissa son regard vers leur fille en disant, l’air adoucit :
-Deidra… Delia… Regardez qui est là, c’est Papa… Dit Harley avec le sourire.
En observant les jumelles, celles-ci regardaient leur père avec un sourire et l’une d’elle tendait ses bras vers l’Agent du Chaos. Harley rigola un peu et leva son regard vers son aimé.
-Tu veux la prendre ? dit-elle avec le sourire adoucit.
Harley donna l’une d’elle au Joker en faisant attention à sa tête et elle prenait doucement dans ses bras l’autre jumelle. Elle regarda l’air adoucit le Joker qui tenait leur fille dans ses bras. Elle caressa sa joue meurtrie avec tendresse et l’embrassa avec passion avant de le rompre et d’appuyer leur front l’un sur l’autre. Maintenant, ils formaient une vraie et belle famille…
1 semaines plus tard, Harley avait repris ses forces et le Joker avait invité ses hommes-clowns, les filles du bar ainsi quelque collègue du crime pour fêter la naissance des jumelles et leur fiançaille. La fête se passa au Funny House dans l’attraction de miroir. Les jumelles dormaient dans leur chambre au Repaire, afin d’éviter de les réveiller avec la musique et les discutions des invités. Pendant la soirée, Harley était resté auprès du Joker, mais ça lui arriver d’aller parler avec Ivy, Sélina ou quelque fille du bar. Le couple-Clown avait reçu des félicitations et des cadeaux pour eux ou pour les jumelles. Harley vivait le bonheur parfait avec son fiancé et ses filles en espérant qu’elle durait éternellement.
Pendant que le Couple-Clown était assit à leur table en parlant de tout et de rien jusqu’à où Marcus s’approcha d’eux. Arrivé à leur hauteur, le Prince du Crime lui demanda ce qu’il veut.
-On a de la visite, Patron… Un parrain de la pègre et… Il est escorté par ses gardes du corps… Dit-il nerveusement
Le Joker lui disait de lui dire de se dégager avant qu’il allait lâcher les hyènes sur lui et ses gardes du corps. Harley ria les menaces de son fiancé jusqu’à où Marcus reprenait la parole.
-Mais… Il dit… Qu’il souhaite parlé d’urgence à Harley… dit-il en regardant dans sa direction.
L’Arlequine fut surprise… Il voulait parler d’urgence à Harley ?! Mais Pourquoi ? Es-ce qu’elle le connaissait ? Mais Harley ne connaissait personne dans la pègre… Elle regarda incertaine le Joker qui se leva en lui tendant sa main et qu’elle le prenait avant de se diriger vers la sortie.
Une fois dehors, il y avait un homme avec un costume sombre et il se tenait avec une canne avec un pommeau doré. Il y avait aussi deux hommes derrière lui, qui l’escortaient au cas où ça tournerai mal.
-Bonsoir, Harleen… Comme tu as grandi…
À entendre sa voix, Harley connaissait cette voix quelque part aussi loin dans ses souvenirs. Elle pouvait entendre dans sa voix, de la joie et de la tristesse. Elle voulait voir son visage afin de savoir si elle avait déjà connu, car il était dans la pénombre mais quand l’homme mystérieux s’approcha en boitant pour se mettre dans la lumière… Les yeux d’Harley s’écarquillèrent de surprise, elle mettait ses mains devant sa bouche comme-ci elle voulait éviter de crier et elle était presque au bord des larmes. Elle sentait son cœur battre à toute vitesse et sa respiration se précipitait jusqu’à où elle réussissait à parler.
-Non… C’est impossible… Papa…




(HJ)À la fin de ta réponse, tu marqueras une fin et après on fera une suite avec le père d'Harley. ^^ <3

__________________


Avant je te protège, maintenant je protège toi et nos Princesses du Crime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ Un Bonheur Parfait Qui Durera Éternellement ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marvin Gaye l'impossible quête du bonheur (*)
» [Périodique] Mon Bonheur
» Nouvelle : Le bonheur est dans l'après
» glace souple, à la crème, aux fruits, sorbet et parfait
» S.O.S. Bonheur, de Griffo & Van Hamme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Anarchy :: Les Habitations :: Les Repaires :: The Funny House-