Gotham Anarchy

Bienvenue chez les fous...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mar 6 Nov - 0:51

Nous étions au début du mois de Novembre. Il était 18h pile. Une camionnette noire venait de se garer devant la National Banque. À l’intérieur de la camionnette, il y avait six hommes-clowns, cinq d’entre eux portaient un masque de clowns différents et étaient armés de mitraillettes. Un seul d’entre eux ne portait pas de masque : Il avait un maquillage de clown psychopathe qui semblait fondue/collé à sa peau. C’était Le Joker, bien sûr. Il était aussi le seul à ne pas avoir de mitraillette, il n’avait aucune arme entre ses mains pour le moment. Qu’un grand sac en cuir noir.

L’Agent Du Chaos regardait calmement part la fenêtre le grand édifice de la banque qui s’élevait vers le ciel. Le ciel était bleu en cet après-midi, aucun nuage en vue. Le Joker passa sa langue sur ses lèvres et dit d’une voix malicieuse :

-Il est temps de passé à la caisse, les enfants. Allons-y!

À peine le feu-vert annoncer, les complices hommes-clowns sortirent aussitôt de la voiture et ce dirigeas à grand pas vers l’entrée de la banque. Joker les suivait de près à l’arrière du groupe, toujours pas armés et sans masque, avec son sac en cuir noir sur l’épaule. Dès leurs entrées dans la banque, l’un des homme-clown tira dans les airs et ordonnaient à tout le monde de se coucher au sol, deux autres s’occupaient des gardiens de sécurités, un s’approchaient des caissières pour les garder à l’œil et Joker se mit à marcher parmi la foule terrifier.

-Et oui, Mesdames et messieurs… C’est encore moi. Je vous ais manquer?! Ça fait un bail pareil, quoi… Un mois, que je me suis fait plutôt discret? Il était grand temps que je reprends du boulot quand même! Dit-il malicieux et moqueur.

Le Joker eu un petit ricanement en circulant toujours dans la foule qui était couche au sol tremblotant. Le Prince Du Crime se mit à chantonner et fouilla dans son sac pour en sortir de petits explosifs qu’il installa un peu part tout dans la salle! L’Agent Du Chaos regarda ensuite vers ses hommes-clowns et rajouta enjoué :

-Occupé vous du fric, je m’occupe des otages. Vous avez trois minutes avant que les flics se montre et cinq minutes avant que tout explose. Dépêchez-vous!

Les hommes-clowns obéirent et se dirigeas vers les nombreux coffres forts dans les autres pièces de la banque. Le Joker tant qu’à lui se promenait parmi les otages, entre ses mains il tenait un détonateur qui servait à déclencher les mini-explosifs. Ce n’était pas du genre à Joker de travailler pour l’argent, en fait… Il voulait simplement tout faire brûler, comme toujours! Il en rigolait déjà d’avance. Pour ce qui est des otages, leurs précieuses vie dépendait de l’humeur du Joker alors ils devaient être sages.

Mais à ce moment………

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Sam 1 Déc - 12:49

Le Lieutenant Martin ...Non non Martin ces fichu grade commençait à lui pomper l'air .Dans la police sois vous êtes reconnu sois vous êtes pourris entre les gens qui transpirait de fierté devant un peu de reconnaisant et d'autre qui s'en foutait temps qu'il restait les préférer de leur maitre (supérieur ) on peut dire que Martin n'avait pas sa place ici ,lui qu'il soit un policier de base ou un héros que lui importait tant qu'il était reconnu comme un policer luttant contre les criminelles .


Quoi qu'il en soit celà faisait un mois que les criminelles restaient bien sage pour le bonheur des citoyens de cette ville mais pour le plus grand malheurs de Martin qui pour seule occupation fait des paniers en jetant des boules de papiers dans une poubelle à coté du bureau de Gordon ce qui commençait sérieusement a exaspérer son supérieur.Martin pouvait avoir de véritable saute d'humeur ,il pouvait très bien être plié en deux et quelque minute plus vous aboyé dessus comme si il allait vous tuer des fois Gordon pensait même que le joker l'avait marqué plus ce qu'il le croyait quand il était ados et là son occupation tout a fait puérile l'énervait .


Martin continue bien contient que son supérieur va s'énerver d’ailleurs c'est ce qu'il veut la plus part du temps Gordon l’envoie faire quelque chose dehors quand il est énervé .Donc martin lui jette une boule sur la tête et Gordon réagit au car de tour voilà Martin dehors envoyé a la banque pour un retrait pour son chef.Il y arrive et ouvre la porte pénétrant dans la banque totalement ,il relève les yeux des papiers que Gordon lui a donné et tombe sur le joker en face de lui des otage autour de lui en pleure pour la plupart ,des souvenirs de leur soirée lui reviennent il les chassent directement .

Ou sont des complices Joker ?

A son arme pointé sur Jack attendant sa réponse .


Dernière édition par Martin Smith le Dim 2 Déc - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Dim 2 Déc - 21:39

Le Joker continuait à marcher d’un pas tranquille parmi les otages. Ses yeux noisettes balayaient la pièce, allant quelques fois sur les visages des otages, sur la grande horloge à l’entrée ou encore sur les portes d’entré et les mini-explosifs qu’il avait terminé d’installer. Son regard semblait calme, mais l’amusement et la folie y brillait toujours, prouvant que le calme n’était qu’une facette et qu’à l’intérieur le moindre faux pas pourrait le faire déliré totalement! Il fit sauté le détonateur d’une main à l’autre avec un petit ricanement, alors que à ses pieds une femme serra sa petite fille contre elle, pour calmer ses pleures. Le Joker observa la femme un moment et son enfant en pleures. Il remarqua la petite fille lui jeter un regard terrifier, alors que des larmes coula sur ses joues… Joker pencha la tête sur le côté en fronçant légèrement les sourcils, la femme chuchota quelque chose de rassurant à l’oreille de son enfant et lui fit détourner la tête du Joker pour la serrer de nouveau contre elle. Pendant un bref moment, ont aurait pû croire que Joker avait été attendrit part le regard de la petite fille, mais ce bref moment ne duras pas. Le Prince Du Crime continua sa marche parmi les otages, faisant toujours sauté d’un main à l’autre le petit détonateur, sous les regard horrifier des otages qui osaient à peine le regarder en face.

L’Agent Du Chaos jeta un regard discret en direction de l’horloge de la banque. Déjà deux minutes découler, ses complices alla pas tarder à revenir avec les bras remplis de sacs d’argents. Joker respira fortement en s’immobilisant un moment au milieu des otages, dans une main il avait le détonateur alors qu’il porta son autre main à son front bouillant. Il ne dormait pas beaucoup ses dernier temps, cela expliquait peut-être sa température élever. Mais cela ne semblait pas inquiéter Joker plus que ça, il avait l’habitude de pas dormir très longtemps. Sa vie n’avait jamais été très ordonner et ça depuis toujours!

Le Prince Du Crime sortie de ses pensés en attendant une voix masculine et familière derrière lui:

-Ou sont des complices Joker ?

Un fin rictus se dessina sur les lèvres du tristement célèbre clown-psychopathe, étirant légèrement ses cicatrices un peu plus vers le haut. Il n’avait pas besoin de se retourné, il savait parfaitement à qui appartenait cette voix. À vrai dire… Joker aurait pû le reconnaitre parmi mille autres! Étant donner que cette voix, il la connaissait depuis bien trop longtemps…

-Où sont passé tes bonnes manières, hein Marty’?! Dit Joker sans retourné d’un ton moqueur et étrangement détendue à la fois.

Le Prince Du Crime étouffa un petit ricanement discret, puis se retourna très lentement et sans mouvements brusque, vers son ancien Frère De Cœur. Il remarqua que Martin avait sortie son flingue et le pointa sur lui…

-Un petit «Salut» pour commencer serait plus polie, tu ne trouve pas? Rajouta-il en étirant un peu plus ses lèvres en un plus grand sourire provocateur.

Malgré que le policier pointe son arme sur lui, cela semblait pas du tout inquiéter Joker. Bien au contraire, il osa même se rapprocher de quelques pas en sa direction, sans le quitté des yeux et faisant attentions à ne pas faire de mouvements brusques.

Le Joker ricana de nouveau en disant moqueur:

-Tu ne va tout de même pas tiré sur un vieux copain, hum?

Le Joker aimait joué avec réactions de Martin, il aimait mettre le doute en lui... Cela l'amusait. Joker jeta un bref regard derrière Martin… Un de ses complices clowns venait d’arrivé, tenant sous l’un de ses bras un sac remplis d’argent et un flingue dans son autre main… L’homme-clown leva son arme, l’air de visé Martin de dos sans doute pour couvrir les arrières de son Patron… Mais avant qu’il se décide à tiré, d’un mouvement très rapide, Joker sortie lui-même l’un de ses flingue avec un regard plus sombre et… BAM!!! Il venait de tiré une balle, entre les deux yeux de son propre complice!

Ont auraient pû croire au départ qu’il alla tiré sur Martin, mais sa ne fut pas le cas, c’était bel et bien l’homme-clown qu’ont entendis s’écrouler bruyamment sans vie derrière le lieutenant Martin…!

Le Prince Du Crime fit un clin d’œil à Martin, l’air amusé de la situation et provocateur à la fois.

-Fait gaffe, il en reste quatre comme lui. Et il est possible que je ne les tire pas tous pour toi. Dit-il malicieusement en faisant un petit signe de tête en direction du corps sans vie de l’homme-clown.

Comme pour confirmé se que Joker disaient, quatre autres hommes-clowns arriva, tous avec des sacs remplis d’argent sous les bras.

-Ahhh! Chouette, vous avez tout les enfants? Fit Joker avec un sourire faussement innocent.

Ses complices regardèrent un moment le corps sans vie de leurs collègues, puis Martin face à leur Patron.

-Oui, Patron. Dirent t-ils en cœur sans osé dire quoi que se soit d’autre pour leurs collègue mort.

-Bien! Charger la camionnette. Dit-il joyeusement.

Les hommes-clowns obéirent sans mots. Joker se mit alors devant Martin, levant à son tour son flingue face à lui. Tout les deux se faisaient face, leurs armes à feux pointer l’un vers l’autres.

-Tatatatata… Ne cherche pas à les empêcher, Marty’. Tu vois ça… *il montra le petit détonateur qu’il avait toujours dans son autre main* Je n’hésiterais pas à tous nous faires éclaté si tu ose intervenir. Eux, toi et moi-même… KABOOOOM! AHahAHahAHahAH… Sa ferait un jolie feu d’artifice, tu ne crois pas?! Dit-il les yeux brillant de démence et avec un large sourire.

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Ven 7 Déc - 15:40

-Où sont passé tes
bonnes manières, hein Marty’?!






Martin tressaillit a
ce surnom ....a son surnom enfin celui que lui avait donné le joker pendant
leur adolescence avant que le joker..Non jack ! jack devienne l'homme qu'il est devenu mais le
pire fut le ton de son ancien ami si détendu
et moqueur a là fois comme si il savait qu'il ne risquait rien .






-Bizarrement elles ont
disparue quand je t'ai vu
*d'un ton moqueur .*






Le Joker se
tourna lentement vers lui et regarda son
flingue quelques instant ,Martin n'avait pas envie de lui tiré dessus enfin...il
en serait incapable il le savais très bien....et le Joker le savait très bien
ce qu'il lui mettait les nerfs.






-Un petit «Salut»
pour commencer serait plus polie, tu ne trouve pas?






Le sourire
provocateur de Jack commençait sérieusement a l'énerver il avait envie de lui sauter à la gorge .Martin ne
répondit rien à sa provocation mais son cerveau sonna comme une alerte en
voyant le Joker s'approcher de lui doucement .






Non...non tout mais
Jack ne devait pas s'approcher il savait que il n'aurait pas force..non la
volonté de lui faire du mal.






Le ricanement du Joker le fit sortir de sa léthargie





-Tu ne va tout de
même pas tiré sur un vieux copain, hum



Le doute s'installa en Martin ,Le joker avait un don pour le faire douter ,il n'avait déjà pas envie de tirer sur le Joker et encore moins de se battre aujourd'hui mais bon ....Bref !


Inconsciemment son bras commença à se baiser donc son arme mais d'un coup il vit le Joker sortir son arme .Aller t-il le tuer ?Comme ça ? aussi froidement avec une balle ,tuer son ancien frère ?....enfin il ne l'était plus depuis longtemps après tout il attendit la balle mais quand le joker tira ,il ne sentit rien mais il entendit un corps tomber .Il tourna la tête vers la dite chose et vit un complice du joker !Il avait tiré sur un de ces hommes.


Le joker lui fit un clin d’œil qui l'aurait fais sourire si il n'avait pas été provocateur .



-Fait gaffe, il en reste quatre comme lui. Et il est possible que je ne les tire pas tous pour toi


Quatre autres ? Attend ? Attend le Joker venait de lui sauvé la mise ...Non mais il reve là .Il en devait une aux joker !
Quatre hommes arrivèrent avec des sacs



-Ahhh! Chouette, vous avez tout les enfants?


- Oui Patron


-Bien! Charger la camionnette.


Martin suivit l'échange silencieusement ,il n'existait pas....il aurait pu danser personne n'aurait rien dit .Et le ton joyeux du Joker lui donna envi de vomir .


D'un coup le Joker leva son arme sur lui ,ces hommes étaient partis



-Tatatatata… Ne cherche pas à les empêcher, Marty’. Tu vois ça… *il montra le petit détonateur qu’il avait toujours dans son autre main* Je
n’hésiterais pas à tous nous faires éclaté si tu ose intervenir. Eux,
toi et moi-même… KABOOOOM! AHahAHahAHahAH… Sa ferait un jolie feu
d’artifice, tu ne crois pas?!
Dit-il les yeux brillant de démence et avec un large sourire.


Pour la première fois de sa vit Martin dit à Jack :


_Mais t'es completement barge ma parole !


Il avait toujours frappé les gens qui disaient sa de Jack au lycée mais là c’était grave alors il n'avait plus d'espoir pour le Joker ...Il ne retrouvera jamais son frère ..Un rêve bien futile maintenant ,ils étaient trop différents ,Ils n'avaient plus les même ambitions ,maintenant c'était Flic contre super criminel .
Et en voyant les otages en pleurent ,agenouillés parterre ,Il comprit qu'il était un des rare personnes a ne pas avoir peur du Joker .


Il son regard vers une petite dans les bras de sa mère qui le regardait avec espoir comme si il était Batman ...Mais il n'est pas batman ..jamais , pas contre lui , Jack non le Joker ! pas contre le Joker.


Il baissa son arme avec assurance et s'approcha du joker jusqu'à que le flingue de celui si soit contre son torse.


-Va-y tue moi Jack *appuie bien sur le prénom* Qu'est ce que tu as a perdre ,tue moi ,débarrasse toi d'un flic ,du bras droit du Commissaire Gordon ... Tu n'as qu'à me tirer dessus et me coller un sourire sur la face comme tu l'as fait avec tout les autre ! une seule balle et tu m'envoie en enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Dim 9 Déc - 20:49

-Mais t'es completement barge ma parole !

Le sourire que Joker afficha s’effaçait net aux paroles de Martin. Son regard s’assombrit, lui donnant un air étrangement sérieux d’un coup. L’Agent Du Chaos se sentait trahit, encore une fois par son ancien frère de cœur. Martin avait toujours démolit le portrait à tout ceux qui osait le traiter de la sorte au Lycée, mais à présent il semblait avoir changer d’avis. Comme tout de monde… Tous les même!

-Oh non. Non. Je. Ne. Le. Suis. Pas. Dit Le Joker dans un demi murmure terrifiant en détachant bien tout ses mots.

Le Prince Du Crime éclata d’un grand rire, prit d’hystérie sans aucune raison précise. Personne aurait pû savoir se qui le faisait temps marrez. Mais pour Joker, un petit rien pouvait être tellement drôle, même si cela ne l’était pas aux yeux des gens normal.

Le Joker rigolait tellement qu’il ne remarqua pas aussitôt que Martin avait abaisser son arme, tout en se dirigeant droit vers lui d’un pas assuré. Le rire du Joker se noua une nouvelle fois dans sa gorge en sentant le contact de Martin contre le canon de son fusil. Joker grimaça en réalisant que son ancien frère de cœur se trouvait maintenant à sa Mercie, face à lui avec son flingue sur son torse!

Pour la première fois depuis très longtemps, Joker semblait légèrement confus et déboussoler. Mais… Il jouait quoi là?! L’Agent Du Chaos serra la mâchoire et plissa les yeux levant un regard interrogateur vers son ancien ami de toujours.

-Va-y tue moi Jack *appuie bien sur le prénom* Qu'est ce que tu as a perdre ,tue moi ,débarrasse toi d'un flic ,du bras droit du Commissaire Gordon ... Tu n'as qu'à me tirer dessus et me coller un sourire sur la face comme tu l'as fait avec tout les autre ! une seule balle et tu m'envoie en enfer.

Jack… Comme il détestait ce prénom! Le même prénom que son père…! Joker fixa longuement Martin, sans un mot et les yeux brillant de démence toujours. Mais peu à peu, la démence fit place à un regard un peu plus humain. Ont aurait dit… De la tristesse? Mélanger à du remord? Très discret, mais c’était bien ça qui brillait présentement aux fond des yeux du célèbre clown-psychopathe.

Très lentement, Le Joker abaissa son bras et part la même occasion le flingue qu’il pointait un peu plus tôt sur Martin. Il regarda son ancien frère de cœur et eu un petit sourire triste. Sourire qui ressemblait un peu à Jack, l’homme qu’il avait autre fois été.

-Jack n’existe plus, tu le sait comme moi. Et puis, si tu veux aller en enfer, pourquoi ne pas y aller tout les deux… Tu te souviens, «nous deux contre le monde entier»! Alors au temps tenir notre devise jusqu’à la fin. Dit-il un sourire triste et pas moqueur comme il en avait l’habitude.

Un bruit d’une voiture qui klactionne se fit entendre dehors devant la banque… Le Joker serra les dents en jetant un coup d’œil verre la porte. Il parut un peu agité, il reprit ses airs moqueurs et provocateurs comme si la tristesse ne l’avait jamais envahit! Le Prince Du Crime eu un petit ricanement, qui malgré son air provocateur trahissait un peu sa tristesse car il ressemblait plus à une sorte de sanglot camoufler en rire.

-Mais le moment n’ai pas encore venue… Pas tout de suite. Nous sommes encore très jeune tu sais, faut profiter de la vie et rire au grand max! Dit Le Joker malicieusement en levant ses bras au ciel d’un air enthousiasmer.

L’Agent Du Chaos se recula de quelques pas, de reculons en direction de la sortie avec le détonateur dans sa main droite bien en vue de tous. Alors que de son autre main, il serra son flingue comme si rien n’était, dans l’une de ses poches intérieurs de son veston violet. Il passa rapidement sa langue sur ses lèvres, tic qu’il avait depuis toujours. Ses yeux noisette balayait de nouveau la salle de banque puis se posa de nouveau sur Martin. Le Joker prit parole d’un air enjoué:

-J’ai toujours adoré les feux d’artifices. Sa fait de jolies explosions pleins de couleurs. Comme dans les films… Héhéhé!

Puis avec un dernier sourire provocateur, Le Joker appuya sur le bouton du détonateur en éclatant d’un grand rire! Mais… Au lieux d’être de vrai explosions, en faite c’était des petits feux d’artifices tout à fait inoffensifs! Quoi que… Cela était utile pour faire diversion, avec la fumée et les flash de couleurs, sans oublier le bruit immense que sa faisait aux oreilles! Des cris se fit entendre de part tout, de peurs que ce soit de vrai explosifs!

Joker mit ses mains sur ses oreilles en rigolant comme un dingue, puis il tourna les talons en se mettant à courir vers la sortie de la banque. Une fois à la sortie, Joker reprit son souffle en regardant un moment derrière lui la respiration précipité. Une camionnette noir était garer devant la banque, c’était bien sur les complices clowns du Joker qui attendaient leur patron. Le Joker perdit de nouveau son sourire, de nouveau très sérieux d’un coup. Il ouvrit la portière arrière et s’installa sur la banquette arrière. Il soupira et dit entre ses dents:

-Aller, démarrez!

Ses complices clowns échangèrent quelques regards méfiant avant de démarrez en dingue. Le Joker soupira en regardant part la fenêtre, quand en ce moment… Des serines de voitures de police se fit entendre derrière eux. Ahhh! Les flics! Le sourire du Joker revenue aussitôt alors qu’il entendit la voix du Commissaire Gordon:

-Sa suffit! Arrêter vous!

-Pffff… Et puis quoi encore?! Dit Joker moqueur.

Il sortie une nouvelle fois l’un de ses flingues et abaissa sa fenêtre… Il sortie une partie de son corps en étirant son bras en direction des voitures de police qui les poursuivaient… Et il se mit à tiré en directions des voitures de police, un peu tout croche en rigolant comme un dingue… Il se demandait si Martin était là avec Gordon? Mais peu importe, cela le faisait bien marrez……

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 19 Déc - 7:24

-Jack n’existe plus, tu le sait comme moi. Et puis, si tu veux aller en enfer, pourquoi ne pas y aller tout les deux… Tu te souviens, «nous deux contre le monde entier»! Alors au temps tenir notre devise jusqu’à la fin. Dit-il un sourire triste et pas moqueur comme il en avait l’habitude.


"Jack mort" . Deux mots que Martin ne voulait pas entendre ,deux mots qu'il ne voulait pas accepter.Des mots qui faisait mal ,des mots qu'il avait deja entendu de la bouche de policier apres la nuit a l'usine Ace Chemical mais qui l'avait marqué qui signifiait la fin des plus belles années de sa vie ,l'adolescence.Il ne voulait pas abandonner l'espoir de retrouver son frere ,comme avant!....."comme avant" des mots impossibles .



Martin s'en voulait il avait dans cette piece une vingtaine d'otages qui comptait sur lui et lui restait là a lutter contre ses sentiments qui lui criait qu'il n'arriverait pas a arreter le Joker , il était une honte pour la police de cette ville.Une voiture klactionna derriere lui.



Le joker retrouva son sourire moqueur mais il sonna faut comme son ricanement on aurait dit un sanglot étouffer.

-Mais le moment n’ai pas encore venue… Pas tout de suite. Nous sommes encore très jeune tu sais, faut profiter de la vie et rire au grand max! Dit Le Joker malicieusement en levant ses bras au ciel d’un air enthousiasmer



La joie de vivre que pouvait transmettre le Joker n'existait plus chez martin ,le soir a l'usine elle avait disparu avec le reste remplacer par un masque. Un masque qui l'aidait a cacher ses sentiments . Sourire devant les autres ,sourire et rire qui sonnait faux mais personne le remarquait ,de toute facon qui aurait pu le remarquer.



Le joker recula lentement vers la porte rangeant son arme et tenant toujours le détonnateur dans la main ,il eut ce tic qu'il détestait ,il ne pensais pas que le Joker etait totalement fou ,enfaite il ne pensait pas qu'il était fou. Il avait toujours proteger le joker mais la son tic le faisait paraitre pour un psychopathe.



-J’ai toujours adoré les feux d’artifices. Sa fait de jolies explosions pleins de couleurs. Comme dans les films… Héhéhé!


Martin s'attendit a de vrai explosions comme les otages qui eux poussèrent des cris terrifiés mais ce fut des feu d'artifices ,qui lui explosère les oreilles ,il mit ses mains sur ses oreilles , une fumée épaisse l'entourait il voyait des ombres ,des cris horrifié .Mais où est le joker ! Il vit la porte se fermer ,il courrut dehors il eut le temps de voir le joker entré dans une camionette noire qui s'éloigna .

Les sirenes de la police retentir et il vit debouller au coin de la rue . Une s'arreta face a lui un policier sortir et se mit a l'arriere pour lui laisser la place ,il entra et démarra au quart de tour ,le Commissaire Gordon a coté de lui ,il zig zag entre les voitures et arrive a se mettre derrière la camionette noire et oui Martin etait le meilleur conducteur de la police ,il faut dire que quand il était jeune il avait pu apprendre avec la pègre .Le commissaire prit le haut parleur.



-Sa suffit! Arrêter vous!


Le joker ne tarda pas a dire sa réponse ,il sortit par la fenetre et leur tira dessus ,balle que lui redonna martin ,il etait la seule voiture de police .

Une balle le toucha et torse sa vision vira et rouge et se troubla ,ils touchere la voiture qui vit un vol plané et atterrit dans le parc a coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 19 Déc - 20:32

Le Joker c’était mis à tirer vers la voiture de police, tout en rigolant comme un dingue. Il ne tarda d’avoir une réplique de la part de… Martin! Joker savait que c’était lui, il avait reconnu sa silhouette. Cela ne l’empêchait pourtant pas de rire comme un malade en tirant toujours en sa direction.

L’Agent Du Chaos savait parfaitement que Martin serait incapable de le blesser gravement, tout comme lui d’ailleurs… C’était un peu comme un jeu aux yeux du Joker. Le Prince Du Crime visa un peu mieux et… BAM! Il venait de réussir à atteindre Martin, sans vraiment le vouloir! Joker eu le temps de rentrée à l’intérieur de la camionnette juste à temps, car la voiture de police réussit au même moment à leur rentrée dedans!

La voiture de police s’arrêta alors que la camionnette fit plusieurs tonneaux. Puis elle s’écrasa durement contre un arbre d’un parc un peu plus loin, à l’envers. Le Joker sentie le gout métallique du sang lui monté à la bouche, prouvant qu’il saignait de la lèvre. L’Agent Du Chaos grogna et jeta un regard à ses complices… Ils étaient tous inconscients ou morts sous la secousse de l’accident. Le Joker se tira temps bien que mal hors de la camionnette part une vitre qui c’était cassé. Allongé sur le gazon du parc, il reprit son souffle et regarda la voiture de police un peu plus loin qui était immobile.

Le Joker repensa alors à Martin, qui avait reçue l’une de ses balles. Balles qui étaient trempé de son «Venin Joker», une invention que Joker avait lui-même fait. Si une balle touchait une personne, alors la personne en question allait être prit de fous rires incontrôlables, jusqu’à rendre le dernier rire!

-Merde! Fut le seul mot que Joker réussit à prononcer.

Il se releva du mieux qu’il pouvait, même si il avait un mal de chiant qui lui parcourait tout le corps à cause des tonneaux qu’avait fait la camionnette. Tout en bouettant un eu, il se dirigea droit sur la voiture de police. Rendue face à celle-ci, il remarqua Martin assit au volant, l’air inconscient. Mais le Commissaire Gordon n’était pas là. Où était-il passé celui-là? Peu importe… Joker n’y prêtait pas plus attention que ça et s’approcha de Martin. Il ouvrit la portière et redressa son ancien frère de cœur pour qu’il est la tête appuyez plus confortablement contre son siège… Joker mit deux doigts sur le coup de Martin et sentie le pou de celui-ci, cela le rassurait aussitôt. Mais il devait faire vite avant que son «Venin Joker» fait effet.

Joker remarqua une blessure sur le torse de Martin, du sang coulait signe que la balle l’avait touché à cette endroit. L’Agent Du Chaos déboutonna un peu la chemise de Martin puis parut un peu inquiet. Il ne pouvait pas utiliser ses armes pour le soigner, la plus part était tremper de «Venin Joker». Sauf… Ses couteaux! Le Joker sortie alors l’un de ses couteau et se pencha vers la blessure de Martin pour lui retirer du mieux qu’il pouvait la balle. Une fois cela fait, Joker prit une petite fiole dans l’une des poches de son veston, il la débouchait et en vidait quelques gouttes sur la blessure de Martin… C’était l’antidote pour son «Venin Joker», de cette manière Martin n’allait pas être infecté. Il restait maintenant à désinfecter la blessure et la recoudre pour empêcher le sang de trop couler. Mais il n’y avait pas de trousse de soins dans la voiture de police. Joker sortie de sa manche un grand foulard en tissus violet et fit une pression sur la blessure de Martin pour que le sang arrête un peu de couler. Puis… À ce moment…

Joker sentie quelque chose lui frapper à l’arrière de sa tête… Il sentie son esprit s’embrouiller et sa tête tournée… Il tourna la tête et vue en floue Le Commissaire Gordon qui tenait un bâton dans ses mains… Le Joker eu un petit ricanement et… Plus rien… Il venait de s’effondré au sol, inconscient part le coup donner par Le Commissaire Gordon…

Gordon soupira de soulagement en voyant Joker inconscient, cette fois il le tenait enfin! Il lâcha le bâton et s’approcha de Martin qui peu à peu semblait reprendre ses esprits. Gordon remarqua que la balle avait été retirée de la blessure de Martin et qu’un foulard en tissus violet était sur son torse pour que le sang coule moins… Gordon fit une tête bizarre… Joker avait d’abord tiré sur Martin et avait ensuite tenté de le sauvé?!

-Lieutenant Smith, vous feriez bien de rester du côté passager cette fois. Je m’occupe de mettre Le Joker à l’arrière, je crois que l’Asile d’Arkham seras très heureux de retrouvé leur patient. Dit Gordon.

Le Commissaire Gordon réussit temps bien que mal à amener Joker à l’arrière de la voiture de police, puis il referma la porte. Il alla ensuite un peu plus loin avec son téléphone portable pour pouvoir appeler l’Asile d’Arkham. Mais à ce moment……

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Dim 30 Déc - 6:35

Martin se "réveilla" difficilement ,une horrible douleur au torse ,sa vue était floue.Il tourna la tete et vis Gordon a coté de lui avec le Joker.

-Lieutenant Smith, vous feriez bien de rester du côté passager cette fois. Je m’occupe de mettre Le Joker à l’arrière, je crois que l’Asile d’Arkham seras très heureux de retrouvé leur patient. Dit Gordon.


Il hocha la tete pour toute réponse ,son chef s'éloigna ,il baissa la tete et vis sa chmise en sang découpée à un endroit ou il y avait un mouchoir violet....violet ! Le joker l'avait soigné ...est'ce possible..tenait il encore a lui pour le sauver ?



Il tourna la tete vers l'arriere de la voiture et regarda le Joker gravement .Tout se bousculait dans sa tete . Devait il rester la ou....l'aidé a s'enfuir..?Non il ne devait pas il risquait sa place au sein de la police.

-...Oui très bien on vous l'ammène tout de suite...



Il fixa le joker puis soupira ,non mais qu'est ce qu'il était con ! il allait prendre ses responsabilitées .Il démarra la voiture au quart de tour et il s'enfuiait deja dans les ruellles.Sa radio se mit en marche :

-Lieutenant que faites-vous ?!

-Je l'emmene à l'asile j'ai besoin de me changer les idées dit Martin regardant le joker inconscient .

-Tres bien faites attention

Martin gara la voiture dans une ruelle sombre ,sortis de la voiture .Il ouvra la portière de derrière pris le bras du joker le mis autour de son cou et le sortis du véhicule .Il ferma la portière avec le pied et entra dans le batiment qui tombait en ruine ,monta au dernier étage et ouvris la porte.

C'était son ancienne cachette avec Le joker..enfin quand ils étaient ados ,apres les cambriolages,les trafics ils venaient toujours ici .Rien avait changé le jeu de carte étallé sur la table ,5 cartes devant deux chaises, le coffre où ils mettaient l'argent qu'ils gagnaient tout .

Il allongea le Joker sur le vieux canapé ,et il allait vers la fenetre personne a l'horizon.

Mais quel abruti je vous jure , il jouait sa place en sauvant le joker ! Tout sa pour son ancien frere de coeur mais vraiment quoi ! il ne se comprenait plus...

Il enle va sa chemise et la posa sur le fauteuil ,il prit la trousse de soin qu'il avait tellement utilisé pour Jack dans le passé et pris un bandage ,enleva le mouchoir du joker et le remplaca pour le dit bandage au meme moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mar 1 Jan - 15:29

**
Courir… Courir… Courir… Son souffle se faisait précipité… Sa gorge lui brûlait… Ses jambes semblaient s’affaiblir… Mais il continuait à courir comme un malade… Il montait les escaliers à une vitesse affolante, sans se soucier de l’horrible grincement que ça faisait sous son poids… Il arrivait sur un pont au-dessus de plusieurs barils d’acide… Il arrêtait de courir et jetait un regard terrifié vers les barils, serrant contre lui un dossier assez épais… Une ombre de chauve-souris voltigeait au-dessus de sa tête… Il sursautait en faisant volte-face… L’homme chauve-souris s’adressa à lui de sa voix roque:

-Le dossier, Red Hood. Donne-le-moi, maintenant!

Il tendit ses deux mains sur son casque rouge pour le retiré, ce qui révélait son visage couvert de maquillage de clown style psychopathe… Il jetait le casque au sol en disant l’air terrifier:

-Non… Non, pitié attend! C’est bon, je me rends… J’en n’ai marre de tout ça! Tout ce que je voulais c’est l’argent qu’ils m’ont promis, je te le jure. C’est… C’est pour ma femme, elle en n’as besoin pour accoucher de nôtre fille… Tu dois comprendre, c’est pour elle et nôtre futur fille que je fais ce dernier coup… Je ne dois pas échoué, je dois le faire à tout prix!

L’homme chauve-souris plissait les yeux l’air menaçant et s’avançait vers lui… Terrifier, il continue à reculer en serrant toujours le dossier contre lui… Puis il rajouta le souffle court:

-J’t’en prie, aide moi… J’ai besoin d’aide!

-Donne-moi le dossier, je te conduirais ensuite au policiers. Ils pourront t’aider à avoir un bon psychologue, c’est ce qui te faut… Jack! Dit l’homme chauve-souris.

Il sursautait, le regard de nouveau terrifier… Il se reculait de nouveau alors que Batman ne le lâchait pas des yeux…

-Comment saviez-vous qui je suis?! Dit-il troubler.

En continuant à reculer, Red Hood perdue équilibre en pilant sur sa cape… Il passait par-dessus le rebord du pont mais… La main de Batman s’agrippait alors au collet de sa cape… Red Hood écarquillait les yeux, terrifier et surprit à la fois… Il croisait le regard de Batman… Mais à ce moment, Red Hood sentie le nœud de sa cape de défaire peu à peu… Il fit un sourire à Batman qui tentait de le rattraper de justesse… Mais… Trop tard… Red Hood venait de disparaitre dans l’un des barils…
**


Le Joker se réveillas en sursaut. Il se redressa d’un mouvement brusque, les yeux écarquiller et avec quelques gouttes de sueurs perlant à son front. Il sentie une horrible douleur à son crâne et aussi à son dos dû à son mouvement trop brusque pour se redresser. Cela le fit grimacer et il se rallongeas sur le canapé en mettant l’une de se mains ganté sur son front et refermant les yeux.

-Arrrgn… Harley! Tu veux bien m’apporter le cachet d’aspirines? J’ai encore fait l’un de ses rêves de dingue! Marmonnais-t-il d’une voix un peu grave.

Aucune réponse se fit entendre. Pour temps, Joker pouvait bien ressentir une autre présence près de lui. Il se retourna sur le côté et… VALME! Il venait de tomber en bas du canapé! Il grogna en se redressant vivement à quatre pattes et il ouvrit de nouveau les yeux, avec une expression de surprise sur le visage. Une minute… Il n’était pas à son repaire là! Il fixa le plancher l’air un peu lunatique. Les événements de la soirée lui revenue alors en mémoire! Le vole de banque… Martin qui arrive sur place… La poursuite en voiture… L’accident… La blessure de Martin… Lui qui asseye du mieux qu’il peu d’arrêter le sang de couler… Puis le coup à la tête donner part Gordon… Et… Plus rien… Le noir total…! Il n’était donc pas à son repaire, se qui expliquait pourquoi il n’avait aucune réponse de sa douce et belle Arlequine.

Mais alors… Où était-il? Il aurait dû se trouvé à l’Asile d’Arkham ou à Blackgate, pour attendre son transfère à Arkham? Non… Le Joker savait qu’il n’était pas à aucunes de ses deux places pour le moment. Mais alors, où?! L’Agent Du Chaos se décidait à redresser sa tête, plus en douceur cette fois. Il regardait au tour et fronçait les sourcils… Il reconnaissait très bien l’endroit, du moins… Une partie de lui s’en souvenait, alors que l’autre partie aurait voulue ne pas s’en souvenir. C’était l’ancienne cachette qu’il utilisait à l’époque avec Martin… Rien ne semblait avoir changer. Un jeu de carte était étaler sur une petite table en bois, cinq cartes étaient distribué face à deux chaises… Un peu plus loin il y avait un gros coffre, dans lequel ils avaient l’habitudes de caché leurs argents volé ou gagner durant une partie de carte…

Toujours à quatre pattes au sol, Le Joker tournait la tête en direction de la fenêtre et y vue Martin. Le Prince Du Crime ne sû trop quoi dire. Martin l’avait amener en sécurité, il ne l’avait pas mener à Arkham! Joker fixa Martin l‘air de ne rien comprendre.

-Nan, t’est pas Harley. Dit-il en secouant la tête pour mieux reprendre ses esprits.

Le Prince Du Crime lui jetait un regard déboussoler. Pourquoi Martin avait-il prit ce grand risque pour le sortir du pétrin? Si Gordon apprenait cela, Martin risquait de perdre sa place! Joker ne comprenait pas.

L’Agent Du Chaos se levait. Il fit rouler les muscles de ses épaules, époussetas son veston violet du revêt de sa main et secoua la tête pour mieux reprendre ses esprits. Il respirait fortement et regardait un moment au tour, avec une petite grimace qu’il asseyait de camoufler en sourire un sourire arrogant et moquer.

-Et bien, et bien… Sa fait un bail, que je ne suis pas venue ici. Dit-il d’un ton qu’il voulue détendue tout en pensant sa langue sur ses lèvres.

Le Joker fit quelques pas dans la pièce. Il passa l’un de ses doigts sur le rebord de la vielle table, se qui fit voltiger la petite couche de poussière qu‘il y avait. Le Prince Du Crime eu un sourire qui parue triste en détournant la table et en allant s’assoir sur la chaise qu’il avait l’habitude de s’assoir quand il n’était encore que Jack Napier Junior. Une fois assit à sa place, il pencha la tête sur le côté et jetait un regard moqueur vers Martin en disant malicieusement:

-Tu est au courant que «Papy Gordy» risque de pété un câble, si jamais il apprend que tu m’as menez ici et non à Arkham, hum?!

Il ricana et regardait les cartes sur la table face à lui. Il fronça les sourcils et en soulevait une… C’était un Joker’s…! Le Joker… Sa signature, son nom, son image, lui tout simplement! Son sourire s’effaça légèrement. L’Agent Du Chaos eu un air troubler et reposait la carte à sa place, en asseyant de faire comme si rien n’était. Cet endroit lui rappelait beaucoup trop de vieux souvenirs, il détestait cela. Il soupirait en rapportant son regard plus intensément et sérieusement sur Martin, l’air grave. Joker semblait mal à l’aise. Il n’était pas habitué que qui que se soit prend au temps de risque pour lui.

-Pourquoi avoir prit se risque pour moi?! Tu n’étais pas obliger tu sais. J’ai asseyez de te tiré dessus je te rappel, tu aurait dû être heureux que je retourne à Arkham, non? Dit-il le regard sérieux.

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 2 Jan - 12:33

Martin entendit le Joker bouger.Un reve ? surement Martin ne revait plus depuis longtemps .



-Arrrgn… Harley! Tu veux bien m’apporter le cachet d’aspirines? J’ai encore fait l’un de ses rêves de dingue! Marmonnais-t-il d’une voix un peu grave.


Il ne lui répondit pas . Lui ce n'était pas des reves mais des cauchemars pure et dure . Le genre de reve qui vous réveille et qui vous fais trembler d'horreur.Mais bon ,il faut arreter de parler de ça ,ce n'est que le délire de son esprit qui a trop souffert toutes ces années.Les choses horribles qu'on peut voir seulement dans vos pires cauchemars mais qu'il a deja vu dans la réalité...Ces choses les hante.



-Nan, t’est pas Harley. Dit-il

-Bravo tu l'as remarquer tout seul dit il en rigolant doucement



Martin avait une douleur horrible au torse a cause de la balle qu'il avait reçu apres tout c'était pas la premiere qu'il se prennait et surement as la dernière.



-Et bien, et bien… Sa fait un bail, que je ne suis pas venue ici.

A qui le dis tu lui aussi ,une éternité enfaite quand il conduisait il n'avait pas vraiment réffléchis où il allait .iL avait juste penser à un endroit où il pourrait se soigner et où ils seraient tranquille et sa l'avait mener devant ce vieux batiment en ruine pres a s'écrouler .D'ailleur Martin grimaca devant sa faiblesse et la douleur sa plaie s'infectait.

-Tu est au courant que «Papy Gordy» risque de pété un câble, si jamais il apprend que tu m’as menez ici et non à Arkham, hum?!

Il l'entendit ricanner.

Oh oui il le savait ,il allait se faire poignarder par Gordon.Mais....Il s'en foutait royalement ! Oui aussi surprenant que sa puisse paraitre il s'en foutait...

**

Gotham paisible aucun bruit dans les rues , silence qui fut tres vite troubler par le bruit d'une course poursuite dans l'avenu principal .

Une voiture noire de la pegre roulant à 100 à l'heure pour echapper au flic .Dans son coffre un million de dollard , et au volant Martin ! et Jack qui tire sur la voiture "des poulets" , Les ados de 17 ans mort de rire ,Ils ont envoyé valser 2 voitures de police et passer 1 barrage et le pire c'est qu'ils étaient plier en deux .

Une fois s'etre debarasser des flics ,il se gara dans une ruelle et ils montèrent a l'étage hilare .Martin ouvre la porte et s'étalle sur le canapé rigolant au blaque de Jack ,celui ci d'ailleur lui jetta une biere et vient s'assoir sur le fauteuil a coté de lui.

-Nous deux contre le reste du monde Jack..

**

-Pourquoi avoir prit se risque pour moi?! Tu n’étais pas obliger tu sais. J’ai asseyez de te tiré dessus je te rappel, tu aurait dû être heureux que je retourne à Arkham, non?

La voix du Joker le rammena sur terre et lui rappella a l'ordre son conportement .

-Non je ne l'aurais pas été ,quoi que j'ai pu faire ou que j'ai pu dire ,tu reste mon frere de coeur .Desoler je reconnais ma faiblesse...te voir a Arkham est insupportable tu as beau des fois te comporté comme un dingue tu ne l'es pas totalement..enfin a mes yeux .Quel con je suis là avec toi ,je risque ma place alors que tu ne l'aurais surement pas fais pour moi..

Donne un violent coup dans un miroir qui eclate , sa main est en sang il n'y fais pas attention la passe sur son visage et dans ses cheveux sans pour autant mettre du sang partout .Tu l'as vu une fois dans cet état c'était un jour apres etre venu te chercher chez toi ,il avait donner une mechante droite a ton pere parce qu'il t'insultait.

-Fait chier ...dit 'il en se laissant glisser contre le mur je suis plus faible que je ne le pensais non tu es mon point faible et sa me fous les nerfs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 2 Jan - 15:19

-Non je ne l'aurais pas été ,quoi que j'ai pu faire ou que j'ai pu dire ,tu reste mon frere de coeur .Desoler je reconnais ma faiblesse...te voir a Arkham est insupportable tu as beau des fois te comporté comme un dingue tu ne l'es pas totalement..enfin a mes yeux .Quel con je suis là avec toi ,je risque ma place alors que tu ne l'aurais surement pas fais pour moi..

Le Joker resta immobile, toujours assit sur la chaise face à la table. Ses yeux noisettes fixer sur Martin et en affichant un air très sérieux. Cette fois, aucun sourire ne se lisait sur son visage clownesque… Il n’avait pas cette air moqueur et provocateur qu’il avait l’habitude d’afficher… Cette fois, il était sérieux. C’était même flippant de le voir si sérieux. Le seul sourire qui se voyait, c’était ses cicatrices aux joues qui le forçait à sourire en permanence! Les paroles de Martin le mit songeur. Même si il cherchait à le cacher, lui aussi tenait toujours à Martin, il était le frère qu’il avait jamais eu et sa allait toujours être le cas. Mais… Le Joker était beaucoup trop orgueilleux pour l’avoué, une partie de lui en voulait toujours à Martin pour se qui c’était passé. Quand il avait fait son retour à l’école avec ce «sourire» collé au visage, Martin avait été comme les autres, il l’avait rejeter. Peut-être que Martin avait simplement eu peur au départ, peur comme tout le monde…? Il avait après tout chercher à lui faire des excuses. Mais au yeux de Jack, leur amitié n’avait plus jamais été la même après ça. Oh oui, Joker lui en voulait toujours! Mais tout comme Martin, il serait incapable de le tué ou le blesser gravement. La preuve, ce soir il avait bien asseyez de le blesser gravement, mais il avait part la suite chercher à stopper le sang pour qu’il s’en sort.

L’Agent Du Chaos se raidit légèrement alors que Martin donnait un violent coup de poing dans le miroir de la pièce. Le miroir se brisa alors que la main de Martin se mit à saigner. Le Joker abaissa le regard, il semblait mal à l’aise malgré qu’il cherchait à le cacher. Il avait déjà vue Martin dans cette état qu’une seul fois, c’était il y à bien longtemps… Quand il était venue le chercher à la maison et que son père l’insultait, Martin lui avait donner une bonne droite se qui avait bien fait rire Jack à l’époque. Joker eu un faible sourire à ce souvenir, mais il reprit ses esprits rapidement et son sourire s‘effaça de nouveau.

-Fait chier ...dit 'il en se laissant glisser contre le mur je suis plus faible que je ne le pensais non tu es mon point faible et sa me fous les nerfs

Le Joker fini part se relever, il évitait le regard de Martin mais ce risqua à venir s’assoir près de lui dos contre le mur.

-Tu n’ai pas faible, Marty‘. Mais tu as tord de croire que ce n’ai pas réciproque pour moi. Dit-il avec un soupire tout en fixant le plafond d’un air absent.

Après un petit silence, Le Prince Du Crime fini part tourné la tête vers Martin et lui accorda un faible sourire. Son sourire n’était pas moqueur cette fois, ont aurait presque pû dire qu’il était amical.

-Tu sais mieux que personne à quel point je suis tête de mule et orgueilleux. Mais t’as pas remarquer un truc? Tu est le seul flic que j’ai asseyez de blesser gravement, puis qu’à la seconde d’après, je m’en suis voulue! J’aurais beau asseyez de te tué, je ne pourras jamais le faire… Car une partie de moi aussi, te considère toujours comme mon Frère De Cœur. Sa me tape sur l’orgueil de l’avoué, mais tu est sans nul doute l’une des rare personne pour qui je serais prêt à donner ma vie si il le faut. Dit Le Joker en regardant Martin.

L’Agent Du Chaos jetait part la suite un regard à la blessure de Martin sur son torse.

-Tu devrais désinfecter ça et recoudre la blessure… Je te donne un coup de main? À moins que tu préfère pissé le sang, s‘a m‘est égale! Dit-il moqueur.

À vrai dire oui, sa lui faisait quelques choses! Il ne voulait pas que la blessure de Martin s’infect. Mais encore une fois, son côté orgueilleux voulait faire croire que non. Le Joker soupirait une nouvelle fois, il étirait son bras et agrippait la trousse de soins. Sans vraiment donner le choix à Martin, il prit une petite éponge et y mit du désinfectant en disant:

-Fait gaffe, sa risque de piquer un peu.

Puis il appuya l’éponge sur la blessure de Martin pour désinfecter sa blessure au torse. Puis après, il prit une aiguille et du fil exprès pour la peau, pour pouvoir recoudre la blessure.

-T’as de la chance, je me suis amélioré en soins depuis. Dit-il d’un ton qu’il voulue détendue.

Joker disait vrai. Car plus jeune, il n’était pas très doué pour soigner les blessures. Alors que maintenant, il se débrouillait pas mal du tout. Il y eu un petit silence…

Tout en continuant à recoudre la blessure de Martin, l’Agent Du Chaos dit d’un air plus sérieux:

-Pour Gordon, t’as pas à t’en faire. Il se débarrasseras pas de toi, tu lui est beaucoup trop utile. T’auras qu’à dire que je me suis réveiller dans la voiture et que je t’est menacer ou un truc du genre, je suis sur qu’il y croiras.

Une fois la blessure de Martin recousus, Joker lui fit un nouveau bandage puis un à sa main aussi. Une fois le tout fini, Joker releva ses yeux vers Martin. Il lui fit un faible sourire et se releva en allant près de la fenêtre.

-Merci… De ne pas m‘avoir amener à Arkham. Dit-il dos à Martin.

Merci? Venait-il vraiment de le remercier?! Faut croire que oui... Étrange, mais vrai!

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Sam 5 Jan - 16:52

-Tu n’ai pas faible, Marty‘. Mais tu as tord de croire que ce n’ai pas réciproque pour moi.

Martin tourna la tete vers Le Joker en l'entendant ...réciproque ? Le joker tenait encore à lui ..? Est -ce possible ? Il avait agit comme un imbécile quand il avait vu Jack avec ses cicatrises ,il avait eut...peur , une peur qu'il n'aurait pas du avoir envers son "ptit frere" il l'avait toujours appellé comme sa ,ce surnom était souvent suivis de petites bousculades pour rigoler ,Jack l'avait sortis de l'ombre ,dans le troue dans lequel il était et oui Martin était tres renfermé avant timide meme mais en faisant la connaissance de Jack tout avait changer il était passé de l'ado timide à l'ado rebelle et coureur de jupon .

Le Joker tourna la tete vers lui et lui adressa un faible sourire pas un sourire provocateur mais un sourire amical ?



-Tu sais mieux que personne à quel point je suis tête de mule et orgueilleux. Mais t’as pas remarquer un truc? Tu est le seul flic que j’ai asseyez de blesser gravement, puis qu’à la seconde d’après, je m’en suis voulue! J’aurais beau asseyez de te tué, je ne pourras jamais le faire… Car une partie de moi aussi, te considère toujours comme mon Frère De Cœur. Sa me tape sur l’orgueil de l’avoué, mais tu est sans nul doute l’une des rare personne pour qui je serais prêt à donner ma vie si il le faut.

Martin était bouche baie ne ne laissait rien paraitre il suivis du regard les yeux du Joker qui tombèrent sur sa blessure.

-Tu devrais désinfecter ça et recoudre la blessure… Je te donne un coup de main? À moins que tu préfère pissé le sang, s‘a m‘est égale! Dit-il moqueur.


Il n'eut pas le temps de répondre que le joker avait deja une eponge et du désinfectant dans la main.



-Fait gaffe, sa risque de piquer un peu.

Il grimaça un peu par la petite douleur mais c'était rien comparé aux autres blessures qu'il avait eut .Il regarda le Joker prendre une aiguille et du fil



-T’as de la chance, je me suis amélioré en soins depuis.



Un fin sourire vient apparaitre sur ses levres.Oui c'est vrai que le Joker etant jeune n'était pas doué pour soigner ,surtout quand il avait besoin de se faire soigner .A l'époque il était le seul a pouvoir les soigner .



-Pour Gordon, t’as pas à t’en faire. Il se débarrasseras pas de toi, tu lui est beaucoup trop utile. T’auras qu’à dire que je me suis réveiller dans la voiture et que je t’est menacer ou un truc du genre, je suis sur qu’il y croiras.


Il sourit doucement ,oui tres bonne idée mais il aimait pas trop se servir de son ancien frere.

-Merci… De ne pas m‘avoir amener à Arkham.

-De rien Ja..Joker. Je ne t'aurais jamais ammener a Arkham il n'en aurait pas eut la force...Et puis qui aurait jeter son ancien ptit' frere dans une asile dit il en rigolant un peu ébouriffe un peu les cheveux du Joker mais s'arrete directement



-Pardon..j'aurais pas du



C'était ce qu'il faisait avant ,avec Jack il lui ébourrifait les cheveux .Il alla s'assoir sur le canapé et pris les flechettes a coté de lui une était violet et verte ,il se rappellait que c'était la flléchette préférer de Jack ,il l'a tira sur la fenetre où elle se planta sur l'endroit où on voyait le bat signal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mar 8 Jan - 23:05

-De rien Ja..Joker. Je ne t'aurais jamais ammener a Arkham il n'en aurait pas eut la force...Et puis qui aurait jeter son ancien ptit' frere dans une asile. dit Martin en rigolant un peu.

Le Joker sourit de nouveau aux paroles de Martin. Le Prince Du Crime se souvenait très bien que Martin le surnommait «p’tit frère» pour le taquiner quand ils étaient plus jeunes. Réentendre de nouveau ce surnom de la bouche de Martin lui fit bizarre, mais cela le rendait heureux en même temps. Mais le plus surprenant fut quand Martin s’approcha de lui et lui ébouriffa les cheveux, comme dans le bon vieux temps! Joker ne s’y attendait pas du tout. Il n’eu aucun mouvements de recule ni de mouvements brusque, sa fut Martin qui stoppa son geste en se rendant conte de se qu’il avait fait. Joker fit une tête bizarre en le regardant. Ce geste amical de la part de son ancien Frère De Cœur l’avait vraiment surprit mais le fit toute fois sourire d’une oreille à l’autre. Personne n’aurait jamais osé lui faire ça, à lui Le Joker… Tout le monde le prenait pour un dingue, ont le craignaient beaucoup trop pour osé rigoler avec lui. Les gens rigolaient simplement de force avec lui, pas de leurs plein gré! Mais avec Martin c’était différent, il n’avait pas peur de «La Bête De Foire» qu’était Le Joker, car il avait justement connue l’autre côté de Joker, le type marrant qui avait à une certaine époque toujours été là pour lui…!

-Pardon..j'aurais pas du.

L’Agent Du Chaos fit comme si rien ne c’était passé. Mais son sourire qu’il affichait prouvait qu’il avait apprécier le geste amical de Martin. Il regarda son ancien Frère De cœur qui alla s’assoir sur le canapé, il détourna le regard et regarda un moment au tour en prenant appuis contre l‘un des mur de la pièce non loin de la fenêtre. Quand Joker retourna la tête vers Martin, il remarqua que celui-ci avait lancer l’une des petites fléchettes, qui c’était planté dans l’un des carreaux de la fenêtre à l’endroit précis où ont voyait le Bat-Signal.

-Héhé… Tien, tu t’est amélioré au tire à flèches ont diraient. Dit-il amusé.

Le Joker s’approcha de la fléchette et la retira de la fenêtre, il remarqua alors que c’était sa fléchette préféré quand il était ado, sa fléchette porte-bonheur comme il l’avait surnommé. Il releva le regard vers la fenêtre, celle-ci avait un peu craqué mais n’était pas totalement brisée pour au tant. Les prunelles du Joker se posa alors sur le Bat-Signal qui brillait dans le ciel sombre de la ville. Ce signal… Comme Joker le détestait mais l’adorait à la fois! C’est dingue! Cela faisant déjà un mois que Batman n’avait pas montré son nez, Joker ne le voyait plus sur ses talons ni nulle part d‘ailleurs… Cela avait même commencer à le déprimer un peu, il ne supportait pas l’absence de l’homme Chauve-souris. Mais bon, Joker avait sa p’tite idée pour le forcer à revenir… Owh oui, très bientôt! Mais pas tout de suite, il ne voulait pas précipité les choses. Il devait être patient et ce contenter d’agir sans Batman pour le moment. Mais le doute s’installa alors dans sa tête, quant il alla mettre son idée en marche, Martin alla sans doute s’en mêler comme les autre flics. Il espérait seulement ne pas devoir l’affronter, pas Martin il en serait toujours incapable même si il asseyait temps de montré le contraire.

Le Prince Du Crime sortie de ses pensés, ce n‘était pas le moment de pensé à ça tout de suite. Il se retourna vers Martin, en tenant la fléchette entre ses doigts, qu’il s’amusait à faire tournée du bouts de ses doigts. Il passa sa langue sur ses lèvres en penchant légèrement la tête sur le côté. Il fini part lui sourire amusé et lui lança doucement la fléchette pour qu’il la rattrape sans se piqué.

-Alors… Que deviens tu, dit moi? J’veux dire, à part le fait d’être «Le Bras Droit» de ce cher Commissaire Gordon. T’as une p’tite amie? Des enfants? Dit-il intriguer d’en s’avoir un peu plus sur la vie de son ancien Frère De Cœur.

L’Agent Du Chaos venue s’assoir sur le canapé près de Martin et lui sourit de toutes ses dents. Il appuya ses avant bras sur le bout de ses genoux, il avait le dos et la tête légèrement penché vers l’avant, se qui lui faisait tomber quelques mèches vertes devant ses yeux noisettes. Ont pouvaient le voir tortiller ses doigts, un autre tic qu’il avait. Martin et Joker ne c’était pas vraiment parler depuis leurs enfances, leurs amitié avaient trop changer depuis. Mais… Avec Le Joker, ont ne savait jamais… Valait mieux qu’il en sache pas trop sur vous, car le moindres petites informations, il pouvait s’en servir contre vous. Mais, oserait-il le faire même avec Martin? Une partie de Joker considérait toujours Martin comme son Frère De Cœur, mais l’autre partie de lui avait tout de même asseyez de le tué! Martin devait s’en méfier, même si pour le moment, il se montrait plutôt sympa…!

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 9 Jan - 8:31

-Alors… Que deviens tu, dit moi? J’veux dire, à part le fait d’être «Le Bras Droit» de ce cher Commissaire Gordon. T’as une p’tite amie? Des enfants?

Martin sourit a sa question . Sa fait bien longtemps qu'ils n'ont pas discuter comme sa de leurs vie respectives .Elles sont tellement différente ..!Pour sa part Martin n'avait pas vraiment changer ,il enchainait conquete apres conquete mais depuis quelque temps il était avec une femme magnifique ,gentil et tres douce .Une perle rare a Gotham mais il s'avait que si il arrivait quelque chose a sa copine il s'en voudrait.Alors il hésitait à en parler au Joker il pouvait tres bien ce servir d'elle pour l'atteindre apres tout le Joker lui avait bien montrer qu'il était capable d'essayer de le tuer.



Oh...Je suis en couple ,ce n'est pas officiel tu me connais j'aime pas vraiment ma lié définnitivement a quelqu'un meme si je l'aime..Mais bon ! on verra sa , elle aimerait tellement se marier que je vais bien finir pas faire ma demande ..

Martin avait dit sa avec le meme ton qu'il avait avant quand il parlait de fille avec Jack sauf que avant quand ils abordaient ce sujet c'était pour savoir si il l'avait eut dans son lit ,un espèce de jeu entre eux celui qui a réussis a coucher avec le plus de fille gagne !...BREF

-Et toi alors , tu es avec Harley si j'en crois ce que disent les journaux ? dit il en souriant doucement.

Si le Joker était heureux avec elle t'en mieux il était content pour lui pour une fois qu'il rencontrait une femme qui lui ressemble ! Et oui le grand frere comme avant . Il esperait juste qu'il ne se servait pas de cette pauvre Harley comme il l'avait fait dans le passé avec plusieurs filles.

Martin se leva et remit sa chemise bleu foncé de flic avec son grade sur l'épaule avant de le mettre il jetta rapidement un regard au tatouage qu'il avait sur le haut du bras : un jeu de carte .Le Joker devait avoir le meme ,ils se l'était fait quand ils étaient jeunes signe qu'ils étaient lié non par le sang mais par le coeur .

Il boutonna sa chemis et remis sa cravate noir ,le changement radicale entre leur deux tenues et les couleures était marrant .Lui avait un uniforme bleu noir bien déprimant comparé au Joker en violet et vert .sa radio s'alluma

-Ici Gordon Martin où tu es ?.....Arkham dit que tu n'es pas encore la-bas !

Martin pris la radio

-Je suis en chemin ils ont bloqué la route vers l'est ,les travaux ne sont pas encore terminer ,je dois faire un détour je vois retrouve là-bas Terminer

Suite a sa Martin parle rapidement donnant des directives a ses hommes enfin du groupe dont il était le chef d'équipe comme le joker le faisait d'habitude apres sa il éteignit la radio et remarqua que sa cravate était légèrement tordu ,il poussa un soupir d'exaspération.

-Tu pourrais me la nouer siltot plais j'ai souvenir que tu étais douer pour sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Mer 9 Jan - 23:51

-Oh...Je suis en couple ,ce n'est pas officiel tu me connais j'aime pas vraiment ma lié définnitivement a quelqu'un meme si je l'aime..Mais bon ! on verra sa , elle aimerait tellement se marier que je vais bien finir pas faire ma demande ..

Le Joker eu un sourire en coins avec un regard qui en disait long. Il se rappelait bien, des genre de «défis» qu’ils se donnaient à une certaine époque. À eux d’eux, ils avaient toutes les filles du collège à leurs pieds… Ils s’attachaient jamais mais prenaient le temps de bien rigoler. Joker eu un petit ricanement à leurs souvenirs et sourit amusé en disant:

-Ah, c’est pas trop tôt! Héhé… Je suis bien heureux pour toi. Si un jour tu te Mari, j’espère être invité, hein?! Taquinait-il en lui donnant un petit coup de coude amical dans les côtes.

Le Prince Du Crime disait ça pour taquiner Martin, il savait que si cela arrivait, il ne pourras sans nul doute pas faire partie de ce mariage… Pas avec se qu’il était devenue.

-Et toi alors , tu es avec Harley si j'en crois ce que disent les journaux ?

Au nom de Harley, le regard de Joker se fit légèrement plus brillant. Il savait se que les journaux disaient d’eux… Qu’il faisait que manipuler Harley, qu’il la malmenait, qu’il la brutalisait…! Après tout, quand ont les voyaient ensembles dans le crime… Joker pouvait en effet se montré un peu brusque et râleur, même envers elle. Mais se que les médias ne savait pas, c’est que Joker était vraiment amoureux de celle qui au départ était supposé être qu’une victime de plus! Cela était son p’tit secret, mais il n’était pas seulement amoureux de Harley… Cette femme était devenue une véritable obsession pour lui. Et c’est justement ça qui pouvait la mettre en grand danger… Il n’aurais pas supporter la voir lui dire non ou qu’elle le fuit! Mais bon, temps et aussi longtemps que Harley restait près de lui, alors elle avait rien à craindre de lui, elle était en quelques sortes la seule personne à avoir un minimum de contrôle sur lui et sa folie habituel, car Joker était carrément obsédé part elle et souhaitait que son bonheur. Cela faisait un ans, que cela durait…

-Mouais, c’est une chic fille. Sérieusement, je suis surpris qu’une si jolie femme soit tomber amoureuse de moi. Mais je me surprend à voir, que en faite… Ma vie n’aurais plus aucun sens, sans elle à mes côtés. Elle me complète mieux que personne. Je te la présenterais bien un jour, mais bon, elle risque pas d’apprécier ton uniforme. Dit-il avec une pointe d’humour à sa dernière phrase.

Le Joker parlait d’un ton amical. Ont auraient presque pas pû reconnaitre le terrifiant clown-psychopathe qui faisait la Une des journaux et à la télévision en ce moment. Il semblait beaucoup plus… Humain? Oui, c’était le mot exact. Cela prouvait que au plus profond de lui, même si tout le monde le voyait comme un «monstre», l’homme existait toujours derrière ce maquillage clownesque fondue à sa peau.

Mais… Il venait de se rendre compte d’un truc. Il avait avoué son attachement pour Harley. Martin s’avait maintenant qu’il appréciait vraiment cette femme, malgré toutes les rumeurs qui prétendait le contraire. Joker espérait seulement ne pas avoir fait une erreur, que Martin alla pas s’en servir contre lui.

L’Agent Du Chaos regarda Martin se lever pour enfiler sa chemise de policier. Avant qu’il l’enfile, Joker remarqua son tatouage sur le haut du bras: Un jeu de carte. Le Joker avait le même tatouage, sur l’épaule gauche. Ils c’étaient fait le même tatouage en même temps, en guise de lien par le cœur. Le Prince Du Crime eu un faible sourire et détourna le regard en laissant Martin s’habiller tranquille. Entre temps, il se releva à son tour et s’étirait en faisant craquer doucement son coup en respirant fortement. Il retourna son attention sur Martin en attendant la voix de Gordon venir de sa p’tite radio:

-Ici Gordon Martin où tu es ?.....Arkham dit que tu n'es pas encore la-bas !

Martin pris la radio.

-Je suis en chemin ils ont bloqué la route vers l'est ,les travaux ne sont pas encore terminer ,je dois faire un détour je vois retrouve là-bas Terminer.

Le Joker observa un moment Martin qui donnait des ordres à ses collègues du groupe qu’il dirigeait. À la suite, Martin éteignit sa radio et tenta d’arranger sa cravate sans grand résultat.

-Tu pourrais me la nouer siltot plais j'ai souvenir que tu étais douer pour sa.

Le Joker eu un petit ricanement en s’approchant de Martin.

-Doué, moi? Nan! Je trichais, c’était mes conquêtes à l’époque, qui me faisait de si jolies nœuds de cravate. Dit Joker moqueur.

Il s’approchait toute fois de Martin et lui refit son nœud de cravate. Il était tout de même mieux que celui que Martin avait tenter de faire.

-Voilà, c’est pas si mal finalement. Dit-il amusé de la situation.

L’Agent Du Chaos sourit. Il remarqua vite que leurs habillements étaient très différent. Joker était… Théâtral, même dans sa façon de s’habiller. C’était marrant de voir à quel point ils étaient le contraire côté habits.

Le Joker se recula part la suite de quelques pas en direction de la sortie, affichant toujours un fin sourire.

-J’imagine que c’est le moment où je dois filer. Pas question que je retourne à Arkham, j’y suis rester bien assez longtemps. Dit-il malicieusement.

Le Prince Du Crime n’avait pas tord… Il y avait passé cinq longues années, la dernière fois que Batman l’avait coincer. Il tenais pas à y retourné, surtout que cela faisait à peine une année qu’il était libre. Les citoyens de Gotham le savait de retour, mais il avait à peine commencer à rigoler. Le Joker fouilla dans ses poches et en sortie une carte de Joker’s, sa signature… Il la plaça sur la table, tout en la faisant glisser en direction de Martin.

-Si tu veux me contacter, je te laisse ma… Carte. Je suis sur qu’ont se reverras très bientôt, Marty’. Dit-il en lui faisant un clin d’œil.

Le Joker continua à reculer de reculons et rendue près de la porte, il donna un petit coup de pied dedans avec un ricanement, puis il disparue… Il descendit les marches de l’immeuble et sortie de l’endroit. Rendue dehors, Le Joker soupira. Il jeta un regard de gauche à droite, il remonta le collet de son veston pour cacher un peu son visage puis il pencha sa tête tout en mettant ses mains dans le fond de ses poches de son veston violet. Il se mit à marcher en direction d’une ruelle plus loin et y disparue alors que la pluie commença à tomber…

**
Deux semaines plus tard…
**

Deux semaines c’était écouler depuis cette fameuse soirée. Le Joker n’avait pas fait parler de lui depuis, du moins pas beaucoup. Il se faisait de plus en plus discret, même ses complices clowns semblaient moins actifs qu’à l’ordinaire. Batman n’avait pas refait surface non plus. Enfaite, la ville semblait presque reprendre son calme d’autre fois peu à peu. Nous étions présentement un Vendredi, il était au tour de 23h20. Ce soir là comme les autres soirs depuis un mois et demi, Le Joker avait tenter de faire une nouvelle attaque pour provoqué le retour de Batman.

Dans une ruelle au Sud de Gotham City, un jeune couple de 20 ans venaient de trouvé la mort. Enfaite, non… Seul l’homme avait été tué pour le moment. L’homme était mort au sol dans une marre de son propre sang, il avait plusieurs bleus sur le corps et sur son visage un «Sourire De l’Ange» avait été tailler! La jeune femme en pleure avait tenter de fuir, mais elle c’était rapidement fait plaquer au mur part Le Joker qui comptait pas la laisser filer comme ça.

-Pitié, laissez-moi… Suppliait la jeune femme entre ses pleures.

Le Joker eu un sourire moqueur en se plaquant un peu plus à elle pour la terrifier, il lui mit doucement la lame de son couteau encore frai du sang de son p’tit copain, près de sa joue droite.

-Tatatata… Pas de ça avec moi ma jolie, sa marcheras pas! Mais t’en fait pas, si tu coopère avec moi, alors tu t’en sortiras peut-être vivante… J’ai bien dit peut-être, cela dépend de toi. Dit-il tout près de son visage.

-Que… Que voulez vous? Dit la jeune femme terrifier en laissant coulée de nouvelles larmes sur ses joues.

Le Joker passa rapidement sa langue sur ses lèvres en penchant légèrement la tête sur le côté. D’un geste presque doux, il leva sa main libre pour essuyer les larmes de la jeune femme de son pouce. La jeune femme ferma les yeux tremblante de peur, ce qui fit légèrement ricaner Joker avant qu’il réplique calmement mais malicieux:

-Je veux retrouvé mon grand ennemi de toujours, Batman. Et toi… Tu est simplement celle qui va me servir d’appât. Tu vois, je ne suis pas un monstre. Tout ça peux s’arrêter, il suffit que Batman viens te sauvé!

-Pas un monstre? VOUS AVEZ TUÉ MON COPAIN, VOUS N'ÊTES QU'UNE SALE ORDURE! Hurlait-elle à moitié d’une voix aigue et en pleurant de nouveaux.

Le Joker serrait les dents puis sans prévenir… VLAME! Il venait de donner une violente gifle du revêt de sa main à la figure de la jeune femme! Celle-ci lâcha un cris perçant et tomba au sol, se cognant la tête au passage contre le mur en brique de la ruelle. Un petit filet de sang se mit à couler de sa lèvre inférieur alors qu’une fine blessure était également apparue à sa tête. Elle gémis de douleur et resta au sol, elle tremblait de peur et n’osait pas relever le regard vers Le Joker.

L’Agent Du Chaos soupirait.

-Ne me force pas à faire la même chose avec toi, ma jolie. J’ai été gentil jusqu’à présent quand même. Dit-il d’un Ton faussement tristounet.

Gentil?! Pfff! Joker l’avait forcer à assister à la mort de son p’tit ami, sans oublier qu’il c’était pas gêné pour la malmené. La jeune femme était dans un pauvre état. Ses vêtements était déchirées à quelques endroits, elle avait plusieurs bleus, une coupure à la lèvre et une p’tite blessure à la tête.

Le Joker mâchouillait un truc invisible dans sa bouche, il regardait le ciel sombre de Gotham et remarqua que le Bat-Signal n’était pas allumé en ce moment. Il eu un petit grognement et se jetait sur la jeune femme, celle-ci tenta de se reculer mais Joker la força à se relever en la tenant brusquement part la chevelure et posant son autre main au tour de sa taille pour la forcer à rester près de lui.

-Ont va sagement se rendre au Toit du Commissariat. Ont va allumé le Bat-Signal, cela risque d’attiré Batman. Dit-il malicieusement.

Il força de nouveau la jeune femme à le suivre, tout en empruntant des ruelles et rues discrète pour pas trop ce faire remarquer. Une fois rendue face au Commissariat, Le Joker guida de force la jeune femme sur le côté de l’immeuble, là où il y avait une échelle en métal. Le Prince Du Crime fit monté la jeune femme en premier et monta à sa suite, tout en s’assurant que personne l’avait remarqué.

Rendue sur le Toit du Commissariat, Le Joker se dirigeas vers le Bat-Signal qui n’était pas allumé pour le moment. Il se mit à côté, avec les yeux brillant de démence. Il frôlait du bout de ses doigts, le manche en fer qui servait à allumé ou éteindre le Bat-Signal… De son autre main, il sortie l’un de ses flingues et le pointa sur la jeune femme qui lui jetait un regard terrifier.

-Reste là et surtout, pas un mot! Sinon… Bang-bang la jolie tête! Dit-il malicieusement en se mettant un peu plus dans l’ombre.

La jeune femme n’osait pas le contredire et restait immobile au milieux du toit. Le Joker eu un petit ricanement et relevait alors le manche en fer, pour mettre le Bat-Signal en marche! Il leva les yeux et vue celui-ci briller dans le ciel noir de la ville. Joker restait dans l’ombre, comme ça ont ne le voyait pas. Il gardait son arme pointer sur la jeune femme inquiète qui regardait au tour en espérant que Batman allait pas se faire trop attendre.

-Aller, approche. Viens au secours de la jolie demoiselle, Batsy. Viens et prouve-moi que tu est toujours là! Murmur t-il pour lui-même en fixant le ciel.

Soudainement… La porte qui menait au Commissariat part le toit s’ouvrit! Le Joker se reculait un peu plus dans l’ombre pour pas ce faire voir, vue comme ça ont auraient dit que la jeune femme était seule sur le toit. Mais ce n’était pas Batman qui venait d’apparaitre, c’était………

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Au poste de police/Entrain d'arreter un criminel
Humeur : De bonne humeur mais il faut pas abusé non plus
avatar
Martin Smith
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Lun 1 Juil - 6:44

Deux semaines étaient passées depuis cette fameuse nuit et comment dire ....C'étais le calme plat ! Pas au sens figuré non c'était vrai calme..trop calme.C'étais barbant pour Martin ,rester assis sur ton fauteuil les pieds sur le bureau ,jambes croisées a regarder dans le vide pour attendre que quelqu'un fasse une connerie .



Mais la vérité était tout autre et on pouvait le deviner en regardant le visage de Martin.Il avait des cernes violettes plus grosse de lui sous les yeux ,un regard totalement vide et un ton macabre,il faisait peur.Oui s'était le mot ,il faisait peur même ses colleges l'évitaient à cause de l'accident de l'autre jour .Ah oui vous le saviez pas mais un malheureux avait à peine prononcé son nom qui s'était retrouvé plaqué contre un mur entrain de se faire tabasser par Martin ,le commissaire avait retiré martin de l'autre avec l'aide d'un homme .



Le prénom , le prénom qu'il ne fallait pas dire en sa présence était Emma .Sa emma ,la femme qui avait partagé sa vie pendant 1 ans sans qu'il se décide a la demander en mariage était morte il y a une semaine fusillé par un délinquant qui s’enfuyait après avoir voler la caisse d'un supermarché. Elle était morte dans ses bras ,elle avait emportée tout avec elle , son amour ,sa vie ...et son enfant.Et oui c'est finis il n'avait plus de gout de la vie,il agissait comme un robot.




Il continuait a fixer un cadre où reposait sa photo quand il vit une lumière dans le ciel étant seul a cette heure ci au commissariat ,il se leva de mauvaise grâce et monta les escalier et ouvris la porte que ne fut pas sa surprise quand il vit le Joker face a lui ,il ne prit même pas son arme ,il le fixa avec un regard vide.



- Relache là



D'un voix éteinte ,un peu cassé il s'approcha et éteignit le Bat-signal .



- Il ne viendra pas laisse tomber... 




 Il attendit la réponse sans grande conviction .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Devant toi, près à afficher un joli sourire sur ton visage!
Emploi/loisirs : Agent Du Chaos. / Prince Du Crime.
Humeur : Dangereusement bien. / Frôlant l'hystérique.

Votre personnage!
Côté Coeur: ♥♥♥ Harley Quinn ♥♥♥
Citation : La vie est la vie, il faut en rire…
Groupes:
avatar
The Joker
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   Sam 31 Aoû - 17:13

L’impatience du Joker commençait à se faire ressentir. Mâchouillant un truc invisible dans sa bouche, il faisait les 100 pas tout en fixant d’un regard sombre le Batsignal dans le ciel. Mais que foutait Batman? Pourquoi se faisait-il attendre? Joker avait pourtant tout prévue pour lui tendre un piège. Il avait la victime idéale : Quoi de mieux qu’une innocente jeune femme en détresse. Au milieu du toit, la jeune femme restait immobile, totalement terrifiée. Elle craignait que la patience du Joker ne soit pas éternelle, cela commençait à se faire ressentir. Joker respira fortement, il avait du mal à patientez.



Quand soudainement… La porte qui mena au commissariat s’ouvrit! Le Joker fit volteface, brusquement tout en affichant un large sourire dès plus flippant, alors que la jeune femme sursauta en tournant son regard également vers la porte. Le réflexe du Joker fut de sortir l’un de ses couteaux et de le pointez en direction de la personne qui venait d’apparaitre. Il s’attendait à voir son plus grand ennemi de toujours… Son Batsy… Son Batou… Mais… Ce ne fut pas le cas! C’était Martin Smith qui venait d’apparaitre. Le Joker fronça les sourcils, son couteau toujours pointez vers Martin. Il était déçu, mais aussi très en colère. Il ne s’attendait pas à lui, quoi que il aurait dû s’y attendre… Il était sur le toit du Commissariat après tout, il devait donc s’attendre à voir des flics y rôder. Joker eut la folle envie de sortir l’un de ses flingues et de vider son chargeur sur le pauvre corps de l’homme face à lui. C’est d’ailleurs ce qu’il aurait fait, si l’homme en question n’aurait pas été Martin… Son ancien frère de cœur, celui que malgré tout Le Joker admirait beaucoup.



Mais que foutait Batman?! Encore et toujours la même question qui torturait l’esprit tordue du Clown-Psychopathe. Jamais il ne lui ferait faux bon! Non, pas lui… Si?! Joker refusait de croire que son ennemi de toujours n’alla pas se montrez. Il soupira en roulant des yeux et abaissa toute fois un peu son couteau face à son ancien frère de cœur. Après tout, ce dernier n’avait pas d’arme, il ne représentait donc pas une menace aux yeux du Joker pour le moment. Malgré qu’il l’avait beaucoup énervé, Joker ne voulait pas le tué…



-Mais qu’est-ce que tu fou là, Marty’?! J’aurais pu te tué, tu sais? Dit Joker d’un Ton agacé en faisant claquer sa langue sur ses lèvres.



Le regard de Martin était vide, sans expression, sans vie. Joker plissa légèrement les yeux. Martin avait une mine à faire peur, surtout avec ses cernes. Le Joker eut un sourire en coin en penchant la tête sur le côté tout en continuant de dévisager Martin cette fois avec une pointe de moquerie.



-T’en fait une sale tête, dit donc! Dit-il avec une pointe d’amusement en étouffant un petit ricanement.



- Relache là



Le Joker fit une mine faussement surprit. Il tourna son regard vers la jeune femme, toujours présente. Celle-ci semblait toujours terrifiée, tremblante de peur et pâle comme un drap. Elle jeta un regard terrifiée au Joker avant de tournée un regard suppliant vers Martin. Joker sourit malicieusement. C’est pour elle que Martin était là? Pour la sauvée? Le Joker étouffa un petit ricanement. Joué au héro face à lui était une très mauvaise idée.



-Laisse-moi m’amusé un peu. Je ne lui feras rien à la jolie demoiselle. Tout ce que je veux, c’est la chauve-souris. Comprend-moi, je ne suis pas un monstre, je veux juste qu’il montre un signe de vie. Et puis… Ont n’est copains maintenant, elle et moi. Pas vrai, Chérie? Dit-il malicieusement avec ironie tout en faisant un clin d’œil à la jeune femme.



D’un pas sautillant, Le Prince Du Crime se mit près de la jeune femme, mettant ses deux mains gantées sur chacune de ses épaules délicates. Quelques larmes coulèrent sur les joues pâles de la jeune femme alors qu’elle semblait toujours demander de l’aide silencieusement à Martin. Elle espérait être sauvée. Joker étouffa un nouveau ricanement. La situation le faisait bien marrez.



Martin s’approcha du Batsignal et l’éteignit. Le regard du Joker s’assombrit aussitôt, prouvant que le geste de Martin était loin de lui plaire.



-Mais qu’est-ce que tu fabrique?! Dit-il froidement.



- Il ne viendra pas laisse tomber...



La voix de Martin était sans vie, un peu cassé et sans joie. Les mains du Joker se resserrèrent au tour des épaules de la jeune femme, celle-ci étouffa un petit gémissement de douleur.



-J’aime pas les gens qui m’empêche de rigoler avec la chauve-souris. Sache qu’il viendra, tôt ou tard… Il ne me laissera jamais tomber. En y réfléchissant bien, ce type est le seul véritable ami que j’ai. Dit Joker avec un air faussement tristounet.



Il soupira, l’air déçu en secouant doucement la tête de droite à gauche. Puis sans prévenir… Il plaqua la lame de son couteau contre l’une des joues de la jeune femme qui lâcha un petit cris de peur! Elle se mit à se débattre mais de toute évidence Joker avait une plus forte emprise sur elle.



-Shhhht-Shhhhhht! Mais tu va te calmez, oui? Dit-il moqueur à son oreille.



-Pitié… Laissez-moi. Dit la jeune femme terrifiée.



-Si Batman serait venue à mon rendez-vous et si ce cher Lieutenant Smith ne serais pas intervenue, je t’aurais laissez filer sans histoire. Je suis un homme de parole. Mais là… Ya du changement, ma jolie. Si Batsy ne viens pas, alors il me faut un autre jouet. Dit-il d’un Ton hystérique.



La jeune femme se remit à se débattre et à hurler. Mais il était déjà trop tard, Joker avait fait son choix. Dans un grand éclat de rire, il trancha d’un coup sec les joues de la jeune femme en un sourire sanglant! Celle-ci commença à étouffer dans son propre sang entre les bras du Joker. Joker avait un sourire sadique étiré sur son visage, il lui caressa doucement les cheveux l’air détendue tout en écoutant son souffle se faire difficile. Il semblait appréciez le moment, ressentir les battements du cœur de la jeune femme s’affaiblir sous ses doigts peu à peu. Son veston et ses mains était tâché de sang, le sang de sa nouvelle victime.



Joker prit une grande respiration, puis quand il sentie la jeune femme se faire molle entre ses bras, qu’elle se débattait plus… Il la repoussa sans douceur entre les bras de Martin! La jeune femme respira toujours, mais avec beaucoup de difficulté, son regard se faisait vide et son propre sang alla finir par l’étouffer…



-Tu sens les battements de son cœur s’affoler? Sa respiration se couper? Son regard s’éteindre peu à peu? Moi, j’adore cette sensation. Mais tu sais… Si tu ne serais pas intervenue, peut-être que sa serais pas passé comme ça. Il ne lui reste que quelques secondes avant de rendre son dernier souffle. Dit Joker malicieusement en essuyant la lame de son couteau sur son veston comme si rien n’était.

__________________

« Why So Serious ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attrape-moi si tu l'ose ! (PV Martin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» [Provost, Martin] Bifteck
» Coté carton, coté cartoon : le Martin-Baker MB5
» [Solares, Martin] Les minutes noires
» Editions de la Porte Saint-Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Anarchy :: Gotham Sud :: Banque National De Gotham-